Neuf mois après son lancement, l’Atelier des Médias revient sur Media Maker, “un incubateur de médias innovants et citoyens” porté par Streetpress. Nous avions rencontré le coordinateur du projet Thibaud Delavigne en juin 2015, en amont de l'appel à candidatures. Aujourd'hui, trois projets de médias ont été sélectionnés et bénéficient d’un accompagnement de trois mois.

Streetpress est un pure player au ton décalé qui s’intéresse à des faits de société urbains souvent négligés par les autres médias. Après avoir lancé la Street School en 2012, école de journalisme gratuite et ouverte à tous, le “magazine urbain” s’est fixé un nouveau défi : créer une structure d’accélération de projets médias. Media Maker cherche à encourager des initiatives ayant un projet éditorial fort, pensé pour un support adéquat et supporté par un modèle économique viable.

La période d’appel à projets, qui a duré de juin à octobre 2015, a abouti à une sélection, en novembre dernier, des lauréats par un jury d’une vingtaine de professionnels des médias. Parmi les 85 candidatures et les 9 finalistes, les trois projets choisis sont désormais incubés au sein de Media Maker :

  • Nothing But the Wax est un site d’actualité des modes africaines
  • BuG (ex Ecriture-Vidéoludique) est une revue sous forme d’application qui traite des mutations culturelles et numériques
  • Le Quatre Heures est un slow media consacré aux reportages grand format et multimédias

Les trois projets lauréats de la première édition de Media Maker

Depuis janvier et pendant trois mois, les lauréats bénéficient de bureaux, de 5000€ et d’un accompagnement - dit “mentorat” - rendu possible par les partenariats établis par Streetpress.

Chayet Chiénin, fondatrice du blog Nothing But the Wax en 2010, a l’ambition d’en faire un média d’information “dédié à la mode et à l’industrie textile africaine avec un angle business et lifestyle”. Elle explique que son incubation au sein de la structure Media Maker lui a permis d’aller beaucoup plus vite, de rencontrer des gens qu’elles n’auraient pas eu la chance de rencontrer aussi facilement, et de bénéficier d’une éducation entrepreunariale et journalistique indispensable quand on veut lancer son média.”

Une fois la période d’incubation terminée, fin mars, les trois médias pourront, s’ils le souhaitent, lancer un appel au don sur la plateforme de financement participatif Ulule.com. Si Le Quatre Heures est déjà en ligne, BuG et Nothing But the Wax pourraient ainsi dévoiler une première version bêta, avant, peut-être, un lancement officiel pour la rentrée prochaine. Quant à Media Maker, il faudra attendre le bilan de cette première expérience avant de savoir si l’incubateur connaîtra une deuxième saison.

 

M'envoyer un e-mail lorsque des personnes publient un commentaire –

Mathias Virilli - apprenti journaliste à l'Atelier des médias

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

Atelier des médias via Twitter
Burundi: où se trouve le journaliste Jean Bigirimana? http://rfi.my/2bypL74  Via @RFI
hier
Atelier des médias via Twitter
Russie: un mufti russe plaisante sur l'excision, tollé sur les réseaux sociaux: L’excision est un pr... http://rfi.my/2bG1V7U  Via @RFI
hier
Atelier des médias via Twitter
Marijosé Alie (Rediffusion) http://rfi.my/2btdssO  Via @RFI
Dimanche
Gaspard-Hubert Lonsi Koko posted a blog post
La Direction Europe de l’Alliance de Base pour l’Action Commune (ABACO) a pris acte de la convocati…
Dimanche
Plus...