Mais qu'est-ce que tu fous sur twitter ?

C'est une question que je me pose tous les jours ! Quand je me suis inscrit sur twitter, c'était pour un usage purement professionnel, ou plutôt étudiant. C'était en 2009, j'étais à l'école de journalisme de Grenoble. Je me suis mis à suivre des journalistes qui parlent de journalisme.

Mais aujourd'hui ? Je suis abonné aux mêmes personnes mais est-ce que je lis vraiment les « informations sérieuses » qu'elles m'envoient ? Est-ce que je ne me laisse pas avoir par le buzz, le futile, l'éphémère ?

Ce weekend, je me suis livré à une petite expérience que chacun devrait tenter : pendant 24 heures, j'ai noté tous les messages qui ont attiré mon attention sur twitter.

Et là, surprise : une minorité des messages que je lis correspondent à ce que je suis venu chercher. Tous les autres attisent simplement ma curiosité, jusqu'à me pousser à cliquer sur un lien ou à chercher à en savoir plus. C'est un peu comme dans un supermarché quand, en allant au rayon fruits et légumes, vous vous arrêtez devant les confiseries et vous bourrez votre chariot de choses que vous n'aviez pas prévu d'acheter.

A titre de preuve, voici donc les sujets que j'ai consultés au cours de ces dernières 24 heures...

Salut nazi et Lactalis :
Le bruit du Net, le buzz, m'a envouté ! Je n'ai pas résisté aux blagues de Nicolas Sarkozy qui sèche sur le dossier Lactalis, j'ai été horrifié par la photo de cet élu Front national qui fait le salut nazi et je me suis cassé la tête sur cette pub trouvée par Vis ma vie de pigiste (si quelqu'un peut expliquer ce qu'elle signifie...)

L'actu brûlante :
De la fonte du réacteur de Fukushima à une manifestation pro-Kadhafi à Paris, je n'ai pas pu m'empêcher de cliquer sur des liens qui renvoyaient vers des sites d'actualité, alors que je préfère m'informer par les médias traditionnels.

Les reportages qu'on ne trouve nulle part ailleurs :
Voilà pourquoi je passe tant d'heures sur twitter. On y trouve des articles inattendus mais passionnants :

  • L'interview de Phil Bennett, ancien journaliste au Washington Post (via l'institut américain de formation Poynter)
  • La corruption au Parlement européen (par Jean Quatremer, correspondant du journal Libération à Bruxelles)
  • Mal être au ministère de l'Environnement (via Eric Mainville, conseiller en nouveaux médias)
  • Comment l'OTAN s'est servi de l'épouse de Vaclav Havel pour faire taire Jacques Chirac (via bruxelles2, blog sur l'Union européenne)
  • Veolia débordé, un reportage d'Arte radio
  • Des soutien-gorges rembourrés pour les gamines de 8 ans (sur Owni)
  • Le portrait de Claude Angeli, journaliste au Canard Enchaîné (via Pierre Haski, directeur de Rue 89)
  • Les bébés sans-papiers en danger de mort au Nebraska (via Maître Eolas, avocat)
  • Portraits de blogueurs (via 1oeilsurlaphoto)


Un peu d'actu sur le journalisme quand même :
En 24 heures, j'ai appris que le New York Times lançait son système d'achat d'articles sur Internet, que l'AFP parle politique la veille d'une élection (est-ce légal ? demande Pierre Breteau, étudiant en journalisme à Bordeaux), que Google publie un magazine (info trouvée par le journaliste Pierre France) ou encore que des médias mexicains luttent contre le crime organisé (article du Committee to Protect Journalists).

#redfutur :
Grâce au mot clé #redfutur, j'ai pu suivre en direct un débat sur l'avenir des rédactions des médias à l'heure du web. Quand je dis "en direct", c'était à la fois sur twitter, grâce aux commentaires des participants, et en vidéo sur le site de l'Observatoire des médias.
En fait, j'ai vite laissé tomber car dès que je perdais le fil de la conversation, j'étais paumé. Et puis c'est lassant de suivre sur son ordinateur une personne qui parle pendant un quart d'heure dans un micro qui crachouille.

Des infos de geeks :
Le champion des fans de nouvelles technologies est le consultant Jean-Luc Raymond. En plus il a l'art de trouver les titres qui font mouche : « Peut-ont éteindre l'Internet ? », « 7 Ways to Totally Destroy Your Reputation on Twitter », « Les meilleures applications pour iPhone » et « Je veux être présent sur les médias sociaux ».

Je n'ai pas d'iPhone et je ne crois pas être un narcissique du web. Pourtant j'ai dévoré ces articles. Allez savoir pourquoi !

Des blagues, des blagues !
Mes préférées :
« Refroidis-moi le réacteur ! » (Pierre Breteau)
« "On est vieux à 20 ans" Connasse d'Alizée tu vas te prendre mes 25 ans dans la gueule » (Benjamin Poulin, prof à l'Ecole Supérieure de Journalisme de Paris)
Et plein d'autres à découvrir sur la page d'accueil de Twitter ou sur toptweets_fr.

Faites l'expérience, notez les messages qui ont attiré votre attention, vous serez surpris du résultat !

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Journaliste radio.

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Non ce ne sont pas les seuls mais c'est une tendance extrêmement marquée chez vous, d'après mes obeservations qui n'ont rien de scientifiques au demeurant.
    Billet et petite conversation très intéressants...merci pour cet échange.
    MaB
  • Il m'est déjà arrivé de chercher des sources ou des sujets sur twitter (ce qu'on appelle parfois le crowdsourcing) mais pour l'actualité je préfère regarder les chaînes d'info ou écouter la radio (RFI bien sûr !)

    Seuls les jeunes journalistes français utilisent twitter comme un Linkedin instantané ? C'est intéressant. Il est vrai que dans mon école on nous a présenté twitter comme un moyen de se faire remarquer. Mais je pense que le contenu est plus important que les relations pour progresser professionnellement donc j'essaie d'écrire des choses intelligentes :-)

  • Puisque tu es jeune journaliste une autre question: utilises-tu twitter pour t'informer lors des moments chauds de l'actualité et/ou l'utilises-tu pour contacter des gens qui sont dans l'actu (témoignage, spécialiste d'un sujet, etc)?
    Comme je twitte sur et depuis plusieurs pays, j'ai remarqué une chose chez les jeunes journalistes français, chose que je vois moins ailleurs, c'est l'utilisation de twitter comme un LinkedIn instantanné, servant à à l'auto-promotion, à la construction d'un réseau très ciblé professionnels de la communication et médias qui tourne un peu en vase clôt.

    MaB

  • Malik, très bonne question, j'aurais dû en parler dans mon billet. Mon usage est en grande partie passif : je retweete les messages des autres. Parfois il m'arrive de trouver des informations ailleurs que sur twitter (notamment par les fils RSS), alors je mets le lien sur delicious qui envoie automatiquement un lien sur twitter (ça fait d'une pierre deux coups)
  • Très intéressant ce billet. Je me suis inscrit en 2007 sur twitter mais ai mis deux ans à commencer à vraiment utiliser l'outil, grâce en grande partie à Philippe Couve qui avec l'ADM était (est toujours sous d'autres cieux du vaste web) à la pointe sur les sujets des réseaux sociaux, en me demandant effectivement à quoi cela servait et qu'est-ce que je pouvais bien y faire. J'ai mis du temps, mais j'y ai trouvé mon compte...tout en me demandant quand même régulièrement effectivement s'il est bien raisonnable que j'y passe autant de temps...

    Ma question: tu parles et recenses les liens qui ont attiré ton attention, mais est-ce que tu produis également du contenu liens ou blagues ou proverbes ou whatever, ou ton usage de twitter est-il plutôt passif?
    MaB

  • Ce qui a attiré mon attention c'est  ledock... Merde ça a deux tours cette merde !? Les blagues les plus courtes sont les meilleures cantonales

    http://twitter.com/#!/search?q=%23cantonales

  • Peut-être que le son qui crachouillait venait de la mauvaise qualité du haut-parleur de mon ordinateur portable.

    En fait c'est plus le "un quart d'heure" qui m'a lassé. J'écris en tant qu'internaute qui débarquait et ne savait pas qui parlait ni de quoi. Le sujet était intéressant mais je n'ai pas eu la patience de m'asseoir dans mon fauteuil et d'écouter.

  • et ben dis donc… :-) "

    Et puis c'est lassant de suivre sur son ordinateur une personne qui parle pendant un quart d'heure dans un micro qui crachouille" ah bon? cela crachouillait vraiment? on m'a dit le contraire……  bon merci qd même d'avoir essayé.
This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...