L'UNIVERS DES MEDIAS DANS 2 ANS.

2 eme Anniversaire de l'ADM


L’UNIVERS DES MEDIAS EN 2012
A quoi ressemblera l’Univers des médias dans les deux prochaines années ?
A l’évocation de cette question quatre phénomènes me viennent directement à l’esprit :- Le phénomène Google,- Le phénomène Internet-Téléphone portable,- Le phénomène de la remise en cause du profil du métier de journaliste,- Le phénomène « Internet is broken ».
GOOGLE
Le 31 janvier 2009 vers 16H Google est victime d’un bug ou plutôt d’une erreur humaine: pendant 40 minutes tous les sites web sont signalés dangereux ce qui entraîne une chute du trafic internet de 80%. Cela donne à réfléchir .Google , c’est un trillion d’url recencées et deux milliards de requêtes quotidiennes.Google , c’est une « hyper régie publicitaire ».Google multiplie les services : Google c’est Gmail, Google waves, Google Map, Google Earth, Google Books, Google Chrome, Google Adsense et j’en passe.Google avance sur tous les fronts et tente ,avec apparament beaucoup de succès, de devenir un « hyper-média » .Cependant il y a de fortes chances qu’il soit confronté dans les prochains mois à des difficultés liés aux droits de propriétés intellectuels sur les œuvres qu’ils diffusent mais aussi très probablement à des charges d’abus de position dominante qui peuvent lui être reprochées ( … Microsoft).Les deux prochaines années seront des années de batailles juridiques pour Google et cela va jouer profondément sur l’univers des médias en 2012.NB. Google aide à la censure des médias sur Internet notamment en Chine.Documents- Les Rapports de Google avec la Justice : Les rapports de google avec la justice.pdf- Android : Google en justice pour violation de marque - Lien- Google face aux Editeurs - Lien- Google poursuivi pour violation de droits d'auteurs - Lien
INTERNET – TELEPHONE PORTABLE
Internet c’est plus d’un milliard d’utilisateurs. Internet c’est le Réseau des Réseaux, le Réseau qui offre le plus de visibilité, le Réseau sur lequel tous les autres médias viennent se greffer, le Réseau à intégrer. Tout média qui n’intègrera pas Internet sera désintégré.Des techniques de recherche en passant par la mise en forme et la diffusion de l’information, toute activité médiatique devra intégrer l’Internet, l’incontournable !D’un autre côté, nous avons le téléphone portable , très largement répandu (plus de 4 milliards de téléphones portables dans le monde) , qui est devenu plus polyvalent qu’un couteau suisse : mon portable me sert d’horloge, de réveil, d’agenda, de téléphone, de calculatrice etc … Demain il me servira à consulter les informations, les magazines et autres journaux… en plus il me suit partout .Les médias de demain orienteront leur diffusion via Internet vers ce terminal de prédilection qu’est le téléphone portable.Les prévisions pour ces deux prochaines années laissent entrevoir une multiplication des logiciels et des services pour téléphone portable via internet.Documents- Le Futur du Web est-il mobile ? - Lien- Le Téléphone du futur - Lien
LE JOURNALISTE EST MORT, VIVE LE JOURNALISTE !
Cent journalistes du très célèbre New York Times, un des fleurons de la presse américaine, perdront leur emploi cette année 2009 a annoncé le quotidien américain ce lundi. Un peu partout dans le monde entier, on assiste à un net recul de l’audience accordée aux médias traditionnels et à une série de compression du personnel . Les uns y voient une conséquence de la crise financière mondiale, d’autres l’expression d’une crise de confiance du crédit accordé aux médias, d’aucuns enfin accusent Internet et Google d’être les fossoyeurs des médias traditionnels. Qu’en est-il exactement ? Le métier de journaliste sera-t-il amené à disparaître comme le proclament certains ?Pour ma part, je pense que le problème du journalisme a évolué en trois phases :1. L’information (son,image,vidéo,texte) a été converti sous une forme compréhensible par des équipements informatiques qui peuvent effectuer toute sorte de traitements automatiques sur cette information.2. Les équipements de traitement de l’information ont été vulgarisés. Tout le monde ou presque possède un ordinateur, une téléphone portable , un PDA ou du moins la possibilité de louer les services d’un ordinateur dans un cyber-café par exemple.3. L’outil internet a permis la libre diffusion de l’information. Tout le monde peut créer son site, son blog ,son média ; on parle de plus en plus de média personnel.La conséquence directe de l’évolution de cette situation est que le journaliste n’a plus le monopole de l’information qui se retrouve « à terre ». Le journaliste n’a plus également le monopole du traitement de cette information et de sa diffusion. Quel avenir donc pour le journaliste ?Contrairement à un avis largement répandu je pense que le journaliste a encore de beaux jours devant lui s’il sait s’approprier les nouveaux modes de collecte, de traitement et de diffusion de l’information créés par l’outil Internet. (« Un métier, ça ne meurt pas comme ça ! »)Le journaliste doit s’adapter à la nouvelle donne Internet tout en s’assurant d’être le garant d’une information crédible traitée avec professionnalisme.La première émission de l’Atelier Des Médias il y a deux ans durait 19 minutes. Deux ans après, malgré le programme de compression au sein de RFI, l’ADM passe à une 1h30 de diffusion et élargit son équipe. Je crois que nous avons là un bel exemple d’adaptation du métier de journaliste à étudier.Les deux prochaines années verront une évolution du CV des journalistes qui seront orientés vers les nouvelles technologies.Documents- "Je ne veux plus être journaliste, c'est la faute à Internet" - Lien
LE PHENOMENE « INTERNET IS BROKEN »
Le Dr. Francis PISANI nous a confié dans l’émission 82 de l’Atelier des Médias que les américains de la Silicon Valley ont coutume de dire : « Internet is broken ». Une manière de dire qu’Internet n’a pas été conçu pour l’usage que l’on en fait et qu’il subit en permanence des travaux de maintenance.Le nombre d’internautes va croître avec la population mondiale ces deux prochaines années. Le trafic internet en provenance des pays en voie de développement également, du fait de la vulgarisation de l’outil. Les applications et autres logiciels vont fleurir sur le Net. Les utilisateurs de plus en plus nombreux voudront de plus en plus de débit.Question : Le Réseau est-il prêt à supporter tout ce trafic ?D'autres projections peuvent être faites notamment en ce qui concerne la Gouvernance et les diférentes Législations de l'Internet qui joueront un rôle important dans l'Univers des médias de demain.Au terme de ce billet, je voudrais souhaiter un joyeux anniversaire à toute l’Equipe de l’Atelier des médias mais également à toute la Communauté de l’ADM. Puisse le Créateur nous garder encore ensemble ces deux prochaines et nous accorder plus d’heures de diffusion sur la Radio Mondiale.
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • !!! Alors moi je dis bravo et merci de cette très étayée collaboration Bertrand !!!

    Si je puis me permettre, ton billet englobe tellement de notions qu'il mérite d'être encore plus taggué,..Comme google ou journalisme par exemple.
    Je m'en vais de ce pas le diffuser sur twitter.
    Bon journée à toi.
This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...