Tout le monde le sait, au Sénégal, il existe une forte communauté guinéenne dont la majorité sont des « peuls 1».
Cela se comprend si on sait que hormis leur voisinage, la Guinée et le Sénégal entretiennent
de bonnes relations diplomatiques.

La majeure partie de cette communauté est composée d’hommes vivant parfois avec leurs femmes et leurs enfants. Ils s’activent autour du
commerce de fruits exotiques, de la gérance de magasins d’alimentation générale ainsi que d’autres gagne-pains comme celui de cireurs ambulants.

Aujourd’hui, l’intégration de ces guinéens dans notre société est tellement visible. C’est pourquoi on assiste fréquemment à des cérémonies de mariages entre sénégalais et guinéens.

Raison pour laquelle, ils n’ont pas été négligés dans la programmation de toutes les étapes des élections présidentielles de leur Guinée natale, tant attendues par les observateurs du monde.

De ce fait, lors de la campagne électorale, on se croyait être en Guinée tellement la communication était bien passée. Les affiches de plusieurs des vingt quatre (24) candidats étaient à l’honneur sur plusieurs panneaux publicitaires dakarois.

A titre d'exemple, devant un imposant immeuble faisant face à l’hôpital Abass Ndao de Fann, on aperçoit un grand poster du candidat Alpha Condé de l’alliance Arc en ciel avec ce slogan fédérateur: « Ensemble pour une Guinée réconciliée dans une Afrique unie ». Cellou Dalein Diallo qui, d’après beaucoup de guinéens, reste le plus influent à Dakar, est aussi bien présent virtuellement.

Mais au Sénégal, une grande tristesse meut les partisans de Diallo qui est le candidat de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG). C’est les violences ethniques éclatées en Guinée, il y’a quelques jours.
Avec ces violences, on assiste à l’agression des peuls à cause de leur choix porté sur le frère Cellou Diallo.

Heureusement pour ces peuls de Dakar qui expriment leur choix sur Diallo sans aucune répression. Ils ont voté pour le premier tour au Stade Iba Mar DIOP avec vingt cinq (25) bureaux de vote, pour environ vingt deux mille (22.000) électeurs.

Leur joie c’est d’avoir voté dans la sérénité mais ils regrettent les vives tensions que vivent leurs parents vivants en Guinée pour avoir choisi Cellou Dalein Diallo.

En attendant le deuxième tour, ils prient pour un changement de situation.


1_ethenie et langue très considérées en Afrique de l’Ouest


Mon BLOG: http://mansourgaye.wordpress.com

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • C'est triste et malheureux pour la Guinée de vivre ces actes. L'Afrique doit en finir avec ce genre de discrimination qui nous fait honte. On est de tout coeur avec vous car on est tous des frères. Cette fraternité transcende nos aspirations politiques et ethniques et on doit y veiller à tout moment de notre histoire. Je souhaite que la situation revient à la normale car le plus important c'est la reconstruction de la Guinée. Ce travail doit être l'oeuvre de tous les citoyens. Vive la paix en Guinée, en Afrique et dans le monde!
  • Nous qui sommes sur palce ici nous souffrons .Je vous assures qu'il est devenu un crime d'etre un peul en Guinée telle la haine contre nous est grande et plus graves les forces de securités qui ont pour role la securité du peuple et cela sans distiction de race ni d'ethnie sont aussi dans la danse il siffut juste que l'occasion leur est offerte ils commetent aussi des crimes indescriptibles sur toute personnes qui a un visage clair donc supposé etre peul
This reply was deleted.

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...