Les Fauves à la CAN 2013?

Bangui le 30 juin 2012, le Complexe Sportif Barthélémy Boganda est devenu le poumon de toute une nation. Les Fauves de Bas-Oubangui croisent le fer avec les Pharaons d’Egypte. Les Pharaons sont venus pour conquérir et les Fauves se battent pour garder leur avantage acquis au match allé à Alexandrie 3 buts à deux.

Avec tout un peuple derrière eux, les Fauves ont mit les Pharaons dans la plus pire des situations en marquant dès la première partie le but libératoire par les jambes magiques de l’intrépide fauve Foxy Kéthévoama. Pour les Pharaons, l’affaire devient encore plus compliquée : il faut désormais marquer au moins trois buts pour espérer se qualifier. Pas facile du tout. Le seul but égyptien n’est venu qu’à la 71e minute avec une frappe de l’attaquant Emad Meteb déviée par les jambes d’un défenseur. Score final 1 but partout. L’Égypte est, une fois de plus, humiliée. Elle est privée pour seconde fois consécutive de la phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations.

La République Centrafricaine peut espérer participer pour la première de son histoire à une phase finale de la CAN. La seule condition qui reste à remplir pour les fauves, est de surmonter  les Étalons de Burkina-Faso. Les Fauves de Bas-Oubangui affronteront les burkinabés le 10 septembre prochain à Bangui et le retour le 7 octobre 2012.

La course est finie pour les septuples vainqueurs de la CAN, la nation centrafricaine a de l'espoir, pour la première de son histoire, d'affronter les autres équipes africaines dans une phase finale de la prestigieuse Coupe d'Afrique des Nations. Affaire à suivre. 

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Seigneur Yves

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...