Vingt ans au pouvoir, vingt ans en enfer. L'enfer s'est installe dès son installation à la tête de l'Etat camerounais. Demain, les camarades de ce diable entendent faire un événement historique pour marquer son anniversaire. Alors que les jeunes pensent qu'il est temps qu'il disparaisse de la scène politique camerounaise, le malin se prepare avec ses camarades pour une autre aventure dans laquelle ils feront leur possible pour verser à la corbelle les papiers dechirés. Bras croisés, nous n'attendons plus que le feu qui viendra nous emporter pour l'enfer final.
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Bonjour DENIS, comme mon predecesseur, je comprend ton ressentiment. je le comprend même mieux encore parceque je suis camerounais moi même. C'est vrai notre president n'est pas exempt de tout reproche, c'est vrai notre president est responsable de la situation actuelle des jeunes. Mais tu y vas un peu trop fort, tu ne crois pas? Démons? diables? enfer? ceux qui ne connaissent pas le CAMEROUN et Monsieur BIYA l'assimileraient à SODOME et GOMORRE. Tu as raison d'être ecoeuré mon frere mais
  • Mon Cher ami DENIS, je peux comprendre ta douleur (je suis africain et je sais ce que c'est) mais je pense (personnellement et amicalement) que tu y es allé un peu trop fort avec des termes "trop ... " (diable), je ne trouve pas les mots !
    J'attend ton feed-back !
    Bien à toi et à très bientôt.
This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...