Les blogueurs russes sous contrôle

La chambre basse du Parlement russe (La Douma) a adopté mardi 22 avril plusieurs lois renforçant le contrôle des autorités sur les blogs, en plein tour de vis sur l’Internet russe.. La Douma vient ainsi d’adopter une nouvelle loi en Russie qui implique des restrictions poussées concernant les activités des blogueurs influents du pays. La loi votée ce mardi implique ainsi que chaque blogueur enregistrant plus de 3000 consultations sur son site Internet doit désormais se faire connaitre de l’administration. Les acteurs du Net devront ainsi décliner leur identité, nom de famille et initiales, ainsi qu’adresse mail. Ils seront désormais officiellement considérés comme « Utilisateur d’Internet baptisé blogueur ». Une fois enregistrés, les blogueurs seront soumis aux mêmes contraintes que les médias, y compris la vérification de l’exactitude des informations, l’indication de l’âge minimal des utilisateurs, la protection des renseignements portant sur la vie privée et la restriction de propagande en faveur des candidats aux élections. Les blogueurs pourraient être tenus responsables de tout commentaire déposé par un tiers sur leur site web ou sur une page de média social. « Cette loi impose aux blogueurs les mêmes restrictions que les médias de masse sans leur garantir les mêmes protections et privilèges », , a déclaré Hugh Williamson, directeur de la division Europe et Asie centrale à Human Rights Watch. « Il s’agit d’une étape de plus dans la répression menée sans relâche par la Russie contre la liberté d’expression. » Une première violation de la loi entrainera automatiquement une sanction d’ordre financier présenté sous la forme d’amende, la récidive amenant la suspension totale du site web de l’utilisateur pendant une durée d’un mois, avec d’éventuelles poursuites plus poussées en fonction de la nature de la transgression constatée. La question qui s’impose est que cette loi peut-elle être appliquée dans d’autres pays ? De tels pays qui sous la couverture de la protection des informations et de la propriété intellectuelle, peuvent enrayer toute liberté d’expression ?

sous contr

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...