En marge de la journée mondiale du handicap,l'association sénégalaise de lutte contre le handicap dénommée HANDICAP MEMBRE basée à kaolack ,ville carrefour et accidentogéne à 192 km de la capital, lance une vaste concertation sur la problématique du siécle.En effet la route tue en moyenne 22 personne en Afrique toutes les heures. Et cette situation va s'aggravant de jour en jour avec la mobilité des population,la mauvaise qualité des infrastructures routiére,la véstusté des parcs automibiles et l'inconscience ou l'insoucience de certains usagers de la route.

Par rapport à tout cela nous avons aucune donnée fiable sur le nombre des accidents de la circulation,des causes ou conséquences.Les victimes rencontrent énormément de difficultés dans la prise en charge des urgences en l'absence de Samu, de systéme d'assurance médicale et des seuils de pauvreté qui s'allonge.

C'est un peu dans ce contexte que le forum de kaolack se justifie.Les routes tuent des milliers de personnes,nous devons oeuvrer pour éviter des Joola Terrestres et prévenir le handicap quant on sait que les accidents de la circulation constituent l'essentiel des situation d'invalidité.

Handicap Membre appelle à la participation et invite les autorités centrales(Etat et collectivités locales) surtout à s'approprier de cette événement pour l'atteinte des OMD car l'Afrique ne peut compter que sur son potentiel humain et une bonne gestion de ses faibles ressources

Tous pour le forum des 3 et 4 deceùbre à kaolack avec Handicap Membre

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...