Hua Kiem, Mai Nam, Chu Chi Thành, Doan Công Tinh, les 4 photographes vietnamiens invités à Visa pour l'image. ©Pierre-René Worms/RFI

Le proverbe veut que l’histoire soit toujours écrite par les vainqueurs. Il est courant que ceux qui ont gagné la guerre inondent le monde de leurs photos. Pourtant, de la guerre du Vietnam, les années 70 auront surtout retenu les images de ceux qui ne voulaient plus de ce confit,  à savoir les français et les américains.  Quarante ans après, Patrick Chauvel a contribué à l’exposition de quatre photographes nord-vietnamiens au festival Visa pour l’image, qui se tient jusqu’au 14 septembre à Perpignan.

Le Vietnam de l’autre côté du 17ème parallèle

Jeune reporter au Vietnam, alors aligné avec les troupes américaines, Patrick Chauvel avait souvent pensé à ces  soldats nord-vietnamiens chargés de photographier le conflit à des fins de propagande tout en devant survivre aux nuages de Napalm.  Comme lui, ils couvraient la guerre. A deux cent mètres de lui physiquement,  mais à des kilomètres en terme de distance mentale.

En décembre 2013, à l'occasion de l'année du Vietnam en France, Chauvel s’est rendu à Hanoï, avec pour but de rencontrer enfin ceux du Nord. Il a pu alors comparer ses propres clichés avec ceux de quatre anciens soldats photographes, Doan Công Tinh, Chu Chi Thành, Maï Nam et Hua Kiem. 

En confrontant leurs photographies, Patrick Chauvel et Chu Chi Tranh se sont aperçus qu’il avaient capturé une scène identique.

En Mars 1973, le journaliste français se trouvait sur les rives de la rivière Thach Han dans la province de Quang Tri pour photographier une rare scène d’ échange de prisonniers entre Hanoï et Saïgon. Il se souvient s’être senti nerveux. Il a vu surgir, d’une salve vive, les troupes nord-vietnamiennes. Chu Chi Thanh, alors de l’autre côté de la rivière,  se rappelle clairement ce jour-là. Son interprétation de la scène est tout autre : "C’était très émouvant", a déclaré  Thanh le 4 septembre au Palais des congrès de Perpignan, en commentant sa photo. "Libérés, les nord-vietnamiens ont bondi sur les bateaux. La première chose qu’ils ont fait quand ils ont été séparés des gardes a été de jeter leurs vêtements de prisonnier."

Affiche de l'exposition Ceux du Nord, Visa pour l'image, 2014

Retrouver les images manquantes du conflit


Dans son livre, "Ceux du Nord", qui vient de sortir en librairies, Patrick Chauvel annonce au lecteur qu'il va découvrir "une autre histoire de la guerre du Vietnam".

L’opinion occidentale, en intériorisant les représentations données par les photo-journalistes Américains et Européens, a fait l’impasse sur les photographies des Nord-Vietnamiens, et du même coup, elle est passée à côté de tout ce que ces images apportent dans la constitution de l’histoire du confit.

La mémoire historique ne peut se résorber totalement dans cette forme de mémoire collective, sauf à renier sa prétention à former un savoir authentique, et non simplement une récollection partiale et partielle de souvenirs.

En exhumant ces prises de vue lors d’un festival de photographie de presse, Patrick Chauvel restitue les passages manquants au récit de la guerre du Vietnam, et thématise, pour l’avoir vécu in situ, le rapport tendu de la mémoire collective à l’histoire.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Journaliste médias à Intégrales Mag et à Socialter en même temps ; sème aussi des chroniques, notamment à Sud Radio (Le Brunch Médias) ; intervenante au Celsa "nouveaux médias".
Twitter : @ClaraSchmelck
myslowmedia@tumblr.com

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines pr…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie Mi…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...