Le Van de @DaVanac

C'est par un appel au crowdfundig, au financement solidaire, que Damien Van Achter a rendu public son dernier projet: un camion connecté, le VAN de Da-VAN-ac. L'objectif est de sillonner les routes de Belgique, de France et d'ailleurs pour raconter le monde en direct de cette mini-rédaction mobile. Rien de neuf en apparence, mais quand il s'agit de @Davanac, il ne faut pas se fier aux apparences!

Journaliste touche à tout, défricheur d'innovations, chercheur insatiable d'idées,  celui que les réseaux sociaux connaissent sous le pseudo @Davanac, a passé les dix dernières à embarquer celles et ceux qui le croisent dans l'aventure du numérique. Des interviews vidéo skype réalisées dans sa cave il y a dix ans aux sessions de formations intensives hébergées dans l'ancienne gendarmerie de son village, Damien a toujours allié une forte humanité, terre à terre, à une connectivité et une vie numérique foisonnante. Son caractère bonhomme, toujours souriant, toujours disponible, toujours aimable, contribue certainement à cette étrange synthèse. Ce jeune Belge, attaché à son village, son environnement, son petit coin isolé du monde qui, par une présence incessante sur les réseaux, une activité permanente de veille et de partage, a su se tailler une belle réputation dans le monde des médias. C'est une des références de celles et ceux qui observent l'évolution de notre monde sur le plan médiatique et, plus généralement, en termes d'innovation.

Le LabDavanac d'Eghezée (source)

Après donc s'être transformé en centre de formation avec LabDavanac et, parallèlement, en facilitateur d'innovation, avec Nestup, Damien continue son parcours d'ovni en investissant dans un camion, un Van, comme il l'aime le dire. 

"C'est un véhicule, connecté, pour pouvoir prendre la route.C'est un outil, en plus, dans la gamme des outils que j'utilise. Je vais le mettre à disposition de mes étudiants mais aussi de tous les autres, médias ou non médias."

Aujourd'hui, le camion est acheté, l'équipement a été financé par le crowdfunding. Une communauté Google+ permet de suivre au jour le jour l'évolution du projet. 

"J'ai vais ouvrir la possibilité aux gens qui ont envie de venir avec moi dans le véhicule de le faire. J'ai vraiment envie que cela soit fait dans un processus ouvert en gardant les deux yeux sur l'horizon. C'est moi qui déciderai de sortir ou non le véhicule mais on va en discuter beaucoup en ligne."

Bien entendu, nous nous tiendrons informés de l'évolution du projet et n'hésiterons pas à rejoindre ou faire venir le Van de Davanac à la première occasion. 

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Ziad Maalouf est journaliste, producteur de l'Atelier des médias RFI

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant