Le stress, un mal européen

Crédit photo: jean pierre gallot 69009 via Flickr

Le Buzz européen de Maria Afonso

En Europe, le stress au travail est devenu un problème majeur. Le lancement de la campagne «lieux de travail sains» de L'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail a pour thème cette année «Prévention du stress et des risques psychosociaux au travail». Tout un programme.


Environ 50 % des travailleurs européens le vivent au quotidien sur leur lieu de travail. Fatigué, découragé, démotivé... Tout n'est plus aussi rose au bureau et vous avez du mal à vous lever chaque matin. Dans certains cas, le travail peut se révéler à l'origine d'un mal-être profond. En cause : surcharge de travail, délais difficiles à respecter, exigences de plus en plus fortes ou cadence trop rapide. Pour l’entreprise les résultats globaux sont mauvais aussi, un taux augmenté d'absentéisme, plus de présence inefficace au travail de travailleurs malades, et davantage d'accidents et de blessures. C’est quand le stress est modéré et continu qu’il présente alors de graves risques pour notre santé. Il modifie l'équilibre nerveux et hormonal et baisse les capacités de concentration et de productivité. Sans oublier les retombées psychologiques plus ou moins sévères, et les problèmes cardio-vasculaires, comme l'hypertension, qu'il peut générer. Cette campagne européenne sur la prévention du stress au travail est lancée pour sensibiliser tous les acteurs du monde du travail.

Gérer le stress n'est pas seulement une obligation morale et un bon investissement pour les employeurs c'est aussi une obligation légale fixée par la directive-cadre européenne de 1989 sur la santé et la sécurité au travail qui couvre de manière implicite la prévention du stress, du harcèlement et de la violence au travail. La prévention du stress et des risques psychosociaux est l’un des défis pris en considération dans le cadre stratégique de l’Union européenne en matière de santé et de sécurité au travail pour la période 2014-2020, qui devrait être dévoilé en juin. M. László Andor, commissaire européen à l’emploi, aux affaires sociales et à l’inclusion, est ravi par cette campagne. Elle vise à déceler et à réduire le stress ainsi que les risques psychologiques, physiques et sociaux sur le lieu de travail. L’appel à candidatures correspondant à la remise d’un prix européen récompensant les bonnes pratiques sera lancé le 15 avril prochain. Il est ouvert à toutes les organisations européennes qui appliquent avec succès des mesures permettant d’éviter un stress excessif au travail. Mais le travail, à condition d'en avoir un, peut être épanouissant. Le Contact humain y est pour beaucoup. Il donne un sens au travail. Combien de collèges devenus amis, nous connaissons tous des couples qui se sont formés au bureau. Pour certains être heureux au travail c’est parfois un choix. La décision d’être "Happy" comme dans la chanson de Pharrell Williams L’humoriste belge Nawell Madani l'a parodier en « tu kiffes la vie » tu aimes la vie. Nous aussi.

Continuons à aimer la vie…et  le travail.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...