LE REGIME IRANIEN DÎNNE A VIENNE ET ATTAQUE IMPUNEMENT

LES REFUGIES DU CAMP LIBERTY

PAR DIANE ESTHERAL


Hier soir 29 octobre 2015 à 19h40 tandis que les représentants du régime iranien
prenaient certainement leur apéritif avec ses « partenaires » Occidentaux et
autres, ils attaquaient impunément par serviteurs interposés les réfugiés du
Camp Liberty, assassinant et blessant de nombreuses personnes (23 morts et plus de
20 blessés graves jusqu'à présent).

L'attaque par plus de 80 roquettes 122 Katioucha et NB24 de fabrication russe ont
également causé d'innombrables dégâts par les impacts et le feu dans les baraquements du Camp.
Les réfugiés ont été transférés par la force pour une période transitoire du Camp
d'Achraf vers le Camp Liberty après des attaques meurtrières à Achraf qui se
suivirent à Liberty et les harcèlements permanents qui ne cessèrent depuis lors, dont
le premier Ministre Al Maliki affidé à Téhéran avait pris en mains la répression des
réfugiés et continue depuis l'ombre à l'exercer.

Les Nations-Unies et les États-Unis ont été prévenus à maintes reprises sur
le danger imminent d'une attaque, rien n'a été fait pour l'éviter, car les intérêts
géopolitiques pour les uns et la cupidité pour les autres ont permis tous les outrages
dans la vie des populations réfugiées.

Il est indécent pour ne pas dire criminel que ce régime soit considéré comme un
partenaire valable par les pays occidentaux et autres pour négocier sur des guerres
qu'il a fomenté et qu'il ne soit pas condamné par les exécutions de son peuple à
l'intérieur, les attaques aux réfugiés en Irak et le terrorisme dont il est le sponsor.

La Présidente élue de la Résistance Iranienne a fermement condamné ces attaques
« officialisent et juridiquement c'est au gouvernement irakien et aux Nations-Unies
de répondre sur ces attaques a-t-elle déclaré.

Certainement, il faudrait que l'actuel Premier Ministre Irakien prenne en mains le
dossier du Camp Liberty sans qu'il soit commandé par Téhéran pour en finir avec
ces massacres et que les pays occidentaux concèdent l'asile politique aux réfugiés
du Camp Liberty.

Quant à nous, il ne nous reste que leur rendre hommage et nos prosterner devant
leur sacrifice pour la liberté et la démocratie de leur pays.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...