Cette semaine, à Paris, les deux premiers sites d’information généraliste français, lemonde.fr et lefigaro.fr ont organisé chacun une conférence de presse pour parler de leur avenir sur le web. Au centre de leurs communications, la question du payant et le renforcement de leur réseau social. En filigrane, la concomitance de ces deux rendez-vous ressemblait à un nouvel épisode de la bataille que se livrent les deux quotidiens sur le net.


Depuis la sortie remarquée de Rupert Murdoch sur google et le retour probable des titres de Newscorp, son groupe de presse, au payant, chaque semaine des médias font savoir qu’ils envisagent de faire payer leur contenu. L'annonce la plus importante a été celle du New York Times qui songe au payant pour 2011. A Paris aussi, les journaux traditionnels s'interrogent sur leur avenir en ligne dans un contexte de crise du papier et de baisse des revenus publicitaires.


Jeudi dernier (11 février 2010, photo ci-dessus), lefigaro.fr a annoncé officiellement son entrée dans l'univers du payant. En 2002, c'était lemonde.fr qui avait innové dans ce domaine avec un système mixte reposant sur du contenu gratuit et des abonnements payants offrant des avantages (dont la possibilité de publier un blog, de commenter des articles etc). Une formule qui a, semble-t-il, porté ses fruits puisque mardi (9 février 2010), le site a célébré son 100000ème abonné et qu'il affiche des bénéfices depuis 2004.



Le Figaro.fr n’avait pas, jusqu’à maintenant, de véritable option payante de son site web. Il y a deux ans, un volet communautaire gratuit, « monfigaro», avait été lancé. Il donne droit aux personnes inscrites de contribuer au journal par des commentaires, des évaluations, etc… Côté résultat, on sait que le site (13 millions d'euros de chiffre d'affaire) n’est pas à l’équilibre pour 2009. C'est dans ce contexte que les dirigeants du Figaro mettent en place des offres payantes tout en adoptant le système mixte du Monde.fr. « Mon Figaro » reste gratuit et devient « Mon Figaro-Connect ». Le site propose, en plus, deux formules payantes select et business. Les détails avec Bertrand Gié qui dirige les nouveaux médias au Figaro :


Côté lemonde.fr, on annonce plein de changements pour le portail gratuit (plus de lives, des rubriques plus en phase avec les attentes, voyage, économie du quotidien...), des développements sur le mobile (une application spéciale pour les blogueurs invités)...dans l'ensemble l'accent est surtout mis sur les abonnés. Les détails par Philippe Jannet (ci-dessus), PDG du Monde Interactif :


En résumé, lemonde.fr veut rattraper lefigaro.fr sur la convivialité et le communautaire, le Figaro veut rattraper lemonde.fr sur le payant. La grande différence aujourd'hui, c'est que lefigaro.fr propose de rejoindre son réseau social gratuitement (avec très peu d'avantages toutefois)

Les coulisses maintenant.
Ce chassé croisé de rencontres avec la presse ressemble étrangement à un nouvel épisode de la bataille que se livrent les deux médias sur le web. Une querelle rendue visible il y a quelques mois autour de la question des audiences. Selon l’OJD c’est lemonde.fr qui serait leader de la presse généraliste en ligne. Selon les sondages Médiamétrie c’est leFigaro.fr qui mène la danse. (pour en savoir plus sur cette querelle lire ce billet et ce billet du blog ElectronLibre d'Emmanuel Torregano et ce billet aussi du blog ecosphere d'Emmanuel Parody). Ce qui est amusant c’est que le Figaro a envoyé ses invitations à la presse avant lemonde.fr. qui a, semble-t-il, réagi après coup mais a choisi d’organiser sa conférence de presse avant celle du Figaro... Voici ce qu'on pouvait lire au programme de l'invitation du Monde.fr "- Présentation en détail du modèle économique et des produits du Monde.fr, à l'heure où d'autres groupes médias découvrent qu'il est possible de faire payer en ligne". Cette formulation sonne comme un pied de nez à la concurrence.
Voyons ce qu’en dit Philippe Jannet :


Coté Figaro, voici ce que dit Pierre Conte, Directeur Général Adjoint :


Pour aller plus loin sur le même sujet, allez voir ce billet et ce billet publiés sur l'atelier des médias par Jean-Baptise Ingold.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Ziad Maalouf est journaliste, producteur de l'Atelier des médias RFI

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...