Le jour où Twitter m'a suspendu : épisode 0

C'est ainsi. On ne mesure pas toujours bien combien nos vies sont et seront de plus en plus dépendantes de services mutualisés, distants, décentralisés, etc. Des services "matrices" qui nous échappent finalement sur pas mal d'aspects, notamment ceux de la sécurité et de l'accès aux données. Un simple "login/password" ne réglant pas tout... ni n'étant la garantie de quoique ce soit. Après plusieurs années de journalisme sur l'informatique d'entreprise, je le sais bien. Mais je suis piégé néanmoins. Aussi, à défaut d'avoir un réel pouvoir d'action en tant que "friendly user", je vais au moins le raconter. Et espère que cela servira à d'autres.La mésaventure a débuté ce week-end, vendredi 16/10. Tout a commencé par ce dont je me souviens être une invitation reçue du journaliste Philippe Cohen, de Marianne. Le lien me renvoie vers une page bizarre où plusieurs comptes Twitters (dont celui de P.Cohen son cochés par défaut, avec en-dessous un case à valider). Je comprends rapidement qu'il s'agit de pouvoir récupérer dans Twitter mes contacts Facebook : un besoin obsessionnel et récurrent chez pas mal de twitteriens, sur lequel j'ai pas mal scanné le web depuis plusieurs semaines, mais sans jamais rien trouver de tangible. Cela me met la puce à l'oreille, m'indique de me méfier. Je tente donc de décocher les noms, pour que ce "bidule" ne s'enclenche pas et n'envoie rien à personne. Mauvaise manip'? Je ne sais. Je referme le message et ça en reste là.Je vois quelques instants plus tard plusieurs tweets d'alerte -dont un de Philippe Couve puis aussi de Florence Desruol- prévenir sur une spam attack partant justement de P. Cohen. C'est là que je mémorise clairement le nom de "Twables" et d'une fonction "fb140"... En train de faire quelque chose d'autre, je ne percute pas de suite cependant et n'entame aucune action; notamment pas de changer mon password... Mais quelques temps plus tard, la sanction tombe déjà : Twitter me suspend. Je l'apprends en fait sur ma page Twitter, désormais affublée de ce bandeau et avec mes compteurs mis à zéro...

J'adresse alors un message directement à l'équipe support de Twitter le samedi 17/10, pour l'alerter et pointer ce Twables/fb140. Pas de réaction, même si tout se passe désormais par la page support de Twitter. Elle me répond quand même le lendemain 18/10 que mon problème est "solved" (résolu). Mais en fait, visiblement, il ne l'est pas. Je suis toujours "suspended" après plus de 48 heures et y compris ce lundi matin, sans recours véritable ni explications claires. Je dépose alors sur l'interface prévue à cet effet un second message, de commentaire, pour informer l'équipe de ce "non-règlement réglé". Et surtout lui demander ce qu'ils ont entrepris en fait, pour pouvoir me dire que c'est "solved"...Suite au prochain épisode. Pour l'instant, à défaut, je reprends un usage plus assidu de ma page Facebook... ;-) Si c'est pas malheureux.[MAJ] : j'ai en effet rédigé depuis la suite, l'épisode 1, où je commence moi-même l'enquête sur cette suspension, à défaut d'avoir des éléments tangibles de la part du support de Twitter.
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Merci du conseil Simon, j'essaye d'être vigilant partout où j'évolue en ligne. Sinon oui Bertrand, il y a un impact : celui de faire "par ailleurs"! Par exemple retourner sur FB plus nettement (que je suivais moins, du moins juste en // à Twitter). Rouvrir aussi plus nettement un écran comme mon Netvibes. La conséquence est aussi en terme de "personal branding", notion très à la mode : mais réelle dans sa relativité. Je vais donc dans l'immédiat effacer l'adresse de mon compte des endroits où je l'avais mise en évidence.
  • C'est vraiment triste cette affaire. Espérons que ton compte soit rétabli le plus tôt. Quand on essaie d'afficher ton profile voici le message qu'on obtient :

    supendu de twitter


    Permet-moi une question : quel est l'impact de ta suspension twitter sur ton niveau d'information, est-ce que tu peux quantifier ce que perd en terme d'information ou bien tes autres réseaux (facebook te delicious notamment ) te permettent-ils de ne rien perdre?
    Attendons l'episode 2.
  • Fait attention car il commence a y avoir du méchant spam sur Facebook en ce moment...Si ça continue, tu vas finir par ne plus utiliser que delicious :D
This reply was deleted.

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...