Le franglais est-il en train de tuer le français ?

Dans les pays francophones au passé colonial, le français tenait une sorte de place de langue de prestige -si j'ose dire-. Aujourd’hui, il perd ce statut au détriment de l’anglais. En effet, première langue dans le monde, l'anglais séduit de plus en plus de jeunes francophones, grâce aux séries américaines que tous les ados et post-ados dévorent à raison de deux-trois épisodes quotidiens (en streaming sur Internet).

Sans vraiment arrêter d’utiliser la langue française, de nouveaux termes anglais débarquent pour constituer des expressions « franglaises » du genre : J’ai du new. C'est un fake. Une émission en prime time. Le making of d’un film. Faire un break. Boire un soft drink. C'est cool. Le coach de l’équipe. Faire son coming out. Faire du business. Booster les ventes. Faire un reporting. Les people. La high-tech. Un looser, un serial killer (à lire avec l'accent français bien sûr: louseur et sérial killeur :p). Un must-have. Un has-been…

Mais loin de penser que le franglais est un nouveau phénomène, il est à signaler que cela remonte aux années soixante lorsque des termes anglais comme cameraman, barman, ou encore show (spectacle), ont fait leur intrusion en français. La tendance s’accentue aujourd'hui (essentiellement la terminologie informatique) et on assiste à l’émergence de toute une nouvelle génération, mordue du web, et des séries américaines, pour qui le franglais est devenu le langage commun (appris sur son pc évidemment) : faire des update (faire des mises-à-jour), uploader (télécharger), Rebooter l'ordinateur (redémarrer), etc .

Les défenseurs de la langue française voient d’un mauvais œil cette émergence du franglais. Mais, il faut dire que pour Internet et la communication internationale, l’anglais est sans conteste, la référence en la matière, et ce n’est pas prêt de changer.

N'assistons-nous donc pas finalement à l'agonie de la langue française?
M'envoyer un e-mail lorsque des personnes publient un commentaire –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Aux Etats-unis tout le monde parle d'"amour", de "déjà-vu", de "haute-couture" ou de "fiancé" et on trouve cela tout simplement chic. Au Maroc, les jeunes arabophones ne peuvent pas finir une phrase sans y mettre un peu de français ne serait qu'un "mais", "donc" ou "enfin"...et personne n'a encore déclaré l'oraison funèbre de la langue arabe.
    Tout ce que je peux dire c'est que ces mots venus d'ailleurs quand ils font partie d'une langue qui n'est pas la leur, c'est comme l'effet du sel: Quand on en met dans une salade, ça y reste forever :)
    L'agonie de la langue française? Ne t'inquiète surtout pas les francophones du Maghreb défendent le Français plus que Molière lui-même...Enfin, I think so...
    Salutations
This reply was deleted.

Réccemment sur l'atelier

Atelier des médias via Twitter
L’éviction d’Éric Zemmour d’iTELE fait débat dans la classe politique http://rfi.my/1JzU9YR  Via @RFI
Il y a 2 heures
Atelier des médias via Twitter
Le groupe France Médias Monde développe sa présence en Argentine http://rfi.my/1JyeP3A  Via @RFI
Il y a 10 heures
Atelier des médias via Twitter
Kagame aux bailleurs internationaux: «Vous pouvez garder votre argent» http://rfi.my/1ADFhmq  Via @RFI
Il y a 14 heures
Gaspard-Hubert Lonsi Koko posted a blog post
Dans un communiqué de presse publié le 19 décembre 2014 à Kinshasa, l’ONG International Crisis Grou…
Il y a 19 heures
Plus...