Une procédure de dissolution du Fonds mondial de solidarité numérique (FSN) est en cours selon le Président du Sénégal, Abdoulaye Wade qui s'exprimait lors d'un point de presse tenu mardi à Dakar en marge d'une réunion du Conseil de la fondation du FSN.Lancé à Genève en 2005 sur initiative Me Abdoulaye Wade et soutenu par de nombreux Etats, collectivités locales, ONG et entreprises, le FSN a pour but de réduire la fracture numérique entre le nord et le sud. L'objectif principal du FSN est d'assurer un accès abordable et équitable aux TIC aux personnes qui sont marginalisées. Le fonds finance également des projets communautaires dans le domaine des TIC.La gestion du Fonds a été un échec et les cotisations ont été dépensées pour son fonctionnent.Ce Fonds était sans aucun doute un espoir pour beaucoup d'africains pour résorber le gap numérique. Sa dissolution entrainera sûrement un retard à l'accès intégral à la société de l'information pour une grande partie de ceux auxquels le Fonds était destiné.Le principe de financement du FSN est basé sur une participation volontaire à hauteur de 1% de toute institution publique ou privée dans tous les appels d'offres de biens et services relatifs aux technologies de l'information et de la communication (TIC).Me Wade déclare « avoir constaté des faits graves dans la gestion du Fonds ». « Certains ont parlé de mauvaise gestion. Pour moi, c'est des détournements de fonds sociaux. Nous avons relevé des usurpations de droits de propriété intellectuelle », a-t-il encore dénoncé.Le Président Wade n'exclut pas d'entamer des poursuites judiciaires contre l'actuel secrétaire exécutif, Alain Clerc.Mountaga CISSE : itmag.sn
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Merci Mountaga pour cet article.
    Je pense que cette affaire est très regrettable ...
    Les Etats doivent nous créer un cadre, un environnement propice au developpement des TIC afin que les populations puissent exprimer leur génie créateur et développer leurs activités.
    Le FSN dissout pour mauvaise gestion, c'est tristement regrettable !
This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

ziad maalouf posted a blog post
L’Atelier des médias est allé en Turquie pour enquêter sur la liberté d’expression dans le pays. No…
26 déc. 2017
Mélissa Barra posted a blog post
Le 8 décembre 2017 s’est tenue à Paris la remise du Prix Numérique et Transparence. Il récompense d…
15 déc. 2017
ziad maalouf posted a blog post
Nées il y a douze ans en France, les conférences gesticulées désignent un exercice d’expression en…
20 oct. 2017
ziad maalouf posted a blog post
En 2005, Anjan Sundaram renonce à de brillantes études de mathématiques aux États-Unis pour partir…
18 oct. 2017
Plus...