Le diplôme de l'humiliation

Fini le temps où avec ton Baccalauréat tu deviens cadre bancaire, fini le temps où avoir un doctorat t'ouvre les portes de la réussite sociale et financière... Aujourd'hui c'est le temps de l'humiliation professionnelle, où t'es obligé d'accepter un travail inférieur à ton diplôme et à tes compétences, et encore, tu dois être extrêmement reconnaissant qu'on t'ait proposé un 500dinars alors que tu viens de finir ton Master, parce que tu sais, t'as vraiment de la chance toi, regarde tes amis, un tier est au chômage depuis un an, un tier travaille avec 200 dinars, le reste sont des esclaves des temps modernes dans des centres d'appels, qui malgré tout, contribuent à diviser le taux de chômage en 2... On en serait où si y'avait pas eu ces délocalisations vers la Tunisie? j'ose même pas y penser!On accumule les diplômes pour retarder l'échéance du chômage, on croit qu'avec de plus longues études on aura plus de chance dans le monde du travail.. en fait non, plus t'es diplômé, moins il y a de place pour toi... les sur-qualifiés, c'est comme ça qu'on appelle aujourd'hui les chômeurs des Bac+5, 6 et plus...Et comme on avait trop de postes vacants à l'enseignement supérieur, et pas assez de docteurs et doctorants demandeurs d'emploi, on a décidé de ramener l'âge de la retraite à 65 ans pour les enseignants universitaires. Quant aux nouveaux diplômés et docteurs qui ont galèré 10 ans après le bac pour avoir un doctorat et enseigner, eh bien, ils pourront toujours espérer un poste dans 5 ou 6 ans, commencer sa vie professionnelle à 35 ans, oui pourquoi pas!Et puis il y a tous ces employeurs qui demandent de l'expérience!! peu importe ton diplôme, ou ta prestigieuse école, on veut de l'expérience, mais comment on peut l'avoir cette expérience si on nous donne pas l'occasion de travailler, comment on peut l'avoir si chaque fois, on nous refuse le poste par défaut d'expérience????Alors voilà, t'as vraiment pas le choix, maintenant tu acceptes n'importe quoi, faut bien travailler non? quant à ton diplôme, il t'a bien humilié durant quelques entretiens, où on a essayé par tous les moyens de te sous estimer et de dévaluer tes études, pour te convaincre d'accepter un 300 dinars,après tout, ce n'est pas les demandeurs d'emploi ni les diplômés qui manquent...Ne regrette surtout pas tes nuits blanches de révision, ni le stress des examens, ni même ta joie d'avoir eu ton diplôme... ton diplôme de l'humiliation...
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...