Le mardi 29 mars, le Président de la République Laurent GBAGBO par un communiqué a demandé un cessez le feu sur toute l’étendue du territoire.Mais comme d’habitude le camp Ouattara a manifesté un refus par l’attaque à l’arme lourde des positions des FDS.Depuis l’offensive militaire du camp Ouattara qui ne cesse d’endeuiller de nombreuses familles, le Président de la République de la Côte d’Ivoire , chef suprême de l’ armée, Gbagbo Laurent a demandé un cessez le feu immédiat sans condition pour permettre aux populations civiles qui souffrent déjà des effets collatéraux de la crise de bénéficier de l’assistance des organisations humanitaires telle que la croix rouge et d’offrir les premiers soins aux victimes des affrontements .Mais par dessus tout, il veut offrir une énième chance de règlement pacifique de la crise post électorale.Cette initiative illustre encore une fois les valeurs qui incarnent l’homme. C’est un homme de paix soucieux de la vie de ses compatriotes.Devant toute cette bonne volonté du Président Gbagbo, le camp Ouattara ne cesse de dresser ce qu’il sait faire le mieux : tuer.En effet après les attaques de Duékoué,Bloléquin, …ce sont d’autre villes de l’intérieur qui sont pris pour cible par les rebelles de Ouattara aidés par la Licorne, et l’ONU ci déterminés à prendre de force le fauteuil du président Gbagbo.Dans tous les cas ce n’est pas la première fois qu’ils agissent ainsi, l’on se souvient qu’au lendemain de l’investiture du Président GBAGBO, ils ont refusés sa main tendue, ce week-end, ils ont récusés la nomination de José Brito au poste de haut représentant de l’Union Africaine en Côte d’Ivoire, un manque de considération à l’égard cette institution qui le soutient dans ses dérives.Depuis le début le camp Ouattara est hors la loi et ne respecte aucunes institutions même. Le pouvoir leur est tellement monté à la tête qu’ils oublient ce qui constitue l’essence même de ce pouvoir ; le peuple .C’est ce peuple qu’il veut diriger qu’il tue en longueur de journée.Le Président Gbagbo est un homme de cœur qui veut le bien être de son peuple c’est pourquoi il a demandé le cessez le feu qui n’est pas un signe de faiblesse mais plutôt de grandeur.Certains font la politique d’autre suivent la politique et ne prennent aucun enseignement de ce qui pourraient les aider à devenir meilleur dans la politique.Comme des chiens qui salivent devant un morceau de viande oubliant que le morceau appartient à son maitre, ainsi le camp Ouattara agit devant le pouvoir oubliant que son maitre c’est le peuple qui a choisit le président Gbagbo.source : abidjandirect.net
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...