Le 17 octobre 1961, on noyait des Algériens à Paris

La pire répression sur le territoire français envers les “musulmans d’Algérie” a eu lieu le 17 octobre 1961 pendant une manifestation des “Français musulmans d’Algérie” demandant la levée du couvre-feu qui ne s’appliquait qu’à cette catégorie de la population. On ne saura jamais le nombre de morts de ce massacre.
Petite anecdote piquante: dans cette période, Ray Charles va faire salle comble pendant une semaine au Palais des Sports à côté du Parc des Expositions où deux mille Algériens sont encore enfermés.

Deux films sortent le 19 octobre 2011 en France sur ce sujet.

Octobre 61 à Paris, réalisé en 1961-62 par Jacques Panigel, film
jusque-là invisible.

Octobre 61, ici on noie les Algériens, de Yasmina Adi
qui a composé
son documentaire en croisant des archives de l’époque souvent inédites (rapports
de police, radio, journaux, reportages TV photos) avec les témoignages de
FrançaisEs et AlgérienNEs, protagonistes de cette époque.
Bande-annonce: Ici on noie les Algériens

Très bonne émission sur ces deux films et les événementssur RFI: Cinéma d’aujourd’hui, Cinéma sans frontières

Interview ^sur RFI de Olivier Lambert, journaliste, co-réalisateur du webdocumentaire
«le 17 octobre 1961, la nuit oubliée»

Bande-annonce du webdocumentaire:
La nuit oubliée - 17 octobre 1961

Ce 17 octobre nous commémorons les 50 ans de ce massacre. Il serait temps que
les Français se joignent aux Algériens pour regarder en face leur histoire
commune tragique.

Malik Berkati

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Juste dingue!!!!!!!!!!! je viens de lire ces temoignages. Dingue!!!!!!!!!!!!!!!!

    comment peut-on... ? Dingue!!!!!!!!! Chui choquée!!!!

  • A lire l'édito du 27 octobre 1961, écrit par Hervé Bourge : 17 octobre 1961 : Le temps de Tartuffe

    DANS NOS ARCHIVES - 27 octobre 1961 - Dans son éditorial, Hervé Bourge, alors rédacteur en chef de Témoignage chrétien, réagit aux sanglants événements survenus dix jours plus tôt. Il s'insurge contre la tartufferie des médias, du gouvernement, de l'opposition, des Parisiens... Un édito au vitriol.
    (...)

    Ainsi que le témoignage d'un manifestant: 17 octobre 1961 : « Une semaine dans une cage »

    MaB

This reply was deleted.

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...