J'ai rencontré Laurent Alliod (membre de l'Atelier des médias) à l'occasion de la conférence de Lyon pour la solidarité numérique. Avec sa société DotRiver, il avait installé une brochette d'ordinateurs dans l'une des salles et proposait notamment des accès à internet.

Jusque là, rien d'extraordinaire. Sauf une impression un peu étrange en regardant les ordinateurs. Une impression qui se confirmait en s'approchant un peu plus: sur chaque machine un autocollant annonçait "Cet ordinateur à 10 ans", "Cet ordinateur à 8 ans"... Autant dire des machines antiques.

Pourtant, une fois installé devant la "bête" l'utilisateur que je suis n'a eu aucune sensation de lenteur. Et pour cause: la solution mise au point par l'équipe de Laurent Alliod transforme les vieux PC en simple terminaux qui se connectent sur un serveur qui lui fait le travail qu'on lui demande.

Quels sont les avantages?

Cette solution évite de jeter tous les ordinateurs à la poubelle dans une entreprise au bout de deux ou trois ans. Elle permet de recycler les machines. Et c'est peut-être une solution pour combler la fracture numérique dans les pays du Sud. D'autant que les coût d'utilisation ne sont pas très élevés: 2 à 3 euros par utilisateur et par mois. J'ai donc interviewé Laurent Alliod pour en savoir plus.

Ecoutez l'interview (durée 4 min. et 5 sec.)


[Un extrait de cette interview sera diffusé dans la prochaine édition de l'Atelier des médias]

A lire également:

Par ailleurs, une étude que vient de publier le cabinet de consultants Gartner, assure qu'il existe une très forte demande pour des ordinateurs d'occasion (de seconde main). Cette enquête précise qu'aujourd'hui seulement 44% des ordinateurs d'occasion sont remis sur le marché. L'étude précise que seuls 20% des PC d'occasion devraient aboutir dans les pays en développement parce que les coûts de transports et les tarifs douaniers constituent des freins importants. [Plus d'infos sur IT Manager]

(Photo: georgehotelling via Flickr)

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • -Est-ce un concept comparable à celui d'Ulteo ?

    (voir: http://www.ulteo.com/home/fr/accueil )
  • Commentaire par CISSE Ricardo
    japprécie enormement votre travail concernant la réduction de la fracture numérique.Cependant je pense que vous déviez nous ( importateurs et distributeurs du materiel informatique d'occasion vers l'afrique ) aider à avoir lles machines à très bons cout de vente (symbolique) pour que nous puissions les distribuer à moindre cout
    tout en ammenant les populationsd à se les procurer
    merçi
    +225 01 252 006
    cissericardo@yahoo.fr
  • j'ai apprécié ce grand travail tres bientot je te contacterai puisque j'en ai besoin des ordinateur pour ouvrir un cyber centre en Haiti
  • L'image de cette brochette d'ordinateur amène vraiment à reflechir. cependant, pourquoi certains pays Africains s'obstiennent à toujours taxer sur le matériel informatique entrant?
    La volonté politique est le début de tout engagement.

    COMPAORE.
  • Je suis interessé en tant que technicien de reseau mais aussi comme coordinateur d'une ONG appelée Groupe d'Animation pour le Devellopement
This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...