L'Atelier des médias à Beyrouth au Liban cette semaine

L'équipe de l'Atelier des médias (Simon Decreuze et moi) est de passage à Beyrouth pour quelques jours. Nous allons enregistrer dans la semaine une émission spéciale ici au Liban et nous nous pencherons sur la situation des médias (médias traditionnels et nouveaux médias).

Vous pouvez nous adresser des questions sur ce sujet et des suggestions dans les commentaires de ce billet.

(Photo: Jaume d'Urgell via Flickr)

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Matthieu,
    Merci pour ces questions. Elles nous parviennent malhuereusement alors qu'une bonne partie de l'émission est déjà enregistrée. Certaines y trouveront une réponse. Pour les autres, je vais essayer de faire de mon mieux dans les heures qui restent à passer sur place.
  • Bonjour,

    Voici quelques questions adressées aux journalistes et blogueurs travaillant au Liban:

    - depuis le "retrait officiel" de la domination syrienne en 2005, ressentez-vous désormais une certaine liberté de la presse, ou à minima moins de pressions politiques ? Comment s'exerce la censure sur les blogs ? Avez-vous quelques exemples concrets à l'appui de vos réflexions ?

    - peut-on considérer qu'il y a un avant et un après les assassinats de Gebran Tueni et Samir Kassir (et celui manqué contre May Chidiac) dans la vie du journalisme libanais ?

    - une publication comme L'Orient-Express pourrait-elle reparaître aujourd'hui (en dépit de la disparition de Samir Kassir) ? En d'autres termes, une publication de cette nature serait-elle moins entravée aujourd'hui ? Et serait-elle plus achetée et plus lue par les Libanais ?

    - j'imagine que l'information politique reste tout autant "encadrée" aujourd'hui qu'il y a une dizaine d'années: comment font alors les blogueurs pour s'immiscer dans la galaxie du journalisme politique ? Le personnel politique est-il accueillant et accepte aisément de répondre aux questions de blogueurs ?

    - la presse mondaine et people libanaise, qui a connu une forte expansion il y a une dizaine d'années, est-elle toujours aussi florissante ?

    - quels sont les premiers résultats du magazine Jasad ? Résultats commerciaux et accueil plus général par la société libanaise (ou plutôt "les sociétés libanaises") ?

    - le métier de journaliste est-il toujours aussi mal considéré au Liban ? Avec le regain (même limité) du débat politique depuis quelques années, la profession a-t-elle gagné un peu de légitimité auprès des citoyens ?

    - quelle appréciation portez-vous sur la qualité de la formation en journalisme au Liban ?

    Par avance, merci de vos réponses.
    Salutations aux confrères libanais,
    Matthieu
This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...