Il est vraiment dommage et écœurant de vivre au 21 ème siècle, le mode d’immigration clandestine que certains de nos frères Africains s’y donnent. S’embarquer à cent voir même plus sur des pirogues d’infortunes pour affronter la mer en espérant voir apparaître les plages européennes. Quel sens doit-on donner à ce type de comportement pour ne pas parler de dérives. Cependant, quelles sont les causes ou sources de ce flux migratoire clandestin ?

D’une part, ça part du fait que le monde va mal économiquement ; ce qui entraine le départ vers les pôles attractifs. D’autre part, c’est parce que les institutions internationales ne jouent plus bien leurs rôles. Ces institutions sont pilotées de mains fortes par les pays donateurs de fonds. Plus un pays paye cher, mieux il est écouté, et plus il s’impose. Ainsi, ces dites institutions ont à leurs têtes, des dirigeants préfabriqués et proposés ou imposés par eux (les donateurs) pour bien mener leur politique. Cette politique reste alors une politique occidentale qui est biensûr à leur faveur.

Prenons l’exemple sur l’ONU ; elle avait des objectifs à tenir d’ici 2015 pour éradiquer bons nombres de fléaux dans le monde et principalement en Afrique. Mais hélas, ils sont en souffrances car ils y a des pays occidentaux bien nantis, qui, malheureusement ne respectent pas leurs engagements face au défit.

Alors, pourquoi s’étonner que le monde aille mal ?

Pour revenir à l’immigration, elle est un flux naturel qui est soit interne ou externe. On ne peut rester chez soi sans découvrir d’autres cieux. Mais chaque peuple ou pays est libre de diriger sa politique migratoire selon sa législative. Vu le contexte économique qui séville actuellement, on peut comprendre que les restrictions migratoires se fasse sentir.

La question que l’on se pose ; c’est de savoir si les barrières législatives de l’Union Européenne par rapport à l’immigration clandestine Sud-Nord sont-elles efficaces ? Doit-on détenir un clandestin pendant des années sans jugement? Je n'ai pas la réponse.

En effet, je pense que la pauvreté est pour beaucoup face à cette immigration clandestine. Mais qu’elle est la source de cette pauvreté ?

Tant qu’on nous imposera les prix de vente de nos produits (café, cacao,…), le mode de négociation ACP, les subventions agricoles du nord, le FMI, … l’Afrique souffrirait sur le plan commercial et cela pèserait sur sa balance économique.

En réalité, il faut un échange franc et équilibré entre Nord-Sud et on verra que le flux migratoire clandestin va decroître de mieux en mieux. Il nous revient aussi, nous Africains de développer des initiatives locales pour mieux motiver la jeunesse Africaine à sédentariser et à développer leur savoir faire que de prendre des pirogues pour une destination incertaine. Les conséquences de cette immigration restent nefastes, dans la mésure ou nos frères perissent en grand nombre et de surcroît cela entache le continent des images négatives et voir même la stigmatisation du continent.
Je vous remercie.

COMPAORE Abdramane
http://.afric-teach.blog4ever.com
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Je vous remecie Dominique Dutilloy; votre commentaire votre passage ici est déjà grand chose. Vos questions sont pertinentes, je partage vos idées.

    COMPAORE.
  • Campaoré, comme je l'ai déjà écrit,, je ne dispose que de faibles éléments et connaissances fiables pour commenter ton excellent billet. En effet, je n'interviens que lorsque je possède de solides bases sur un sujet déterminé

    .Néanmoins, qu'il me soit permis de poser la question suivante : les Etats africains, n'ont-ils pas une responsabilité dans cette situation ?

    En effet, tant qu'il n'y aura pas de véritable état de droit, tant qu'il n'y aura pas de développement (économique et social), tant qu'il n'y aura rien de fait au niveau de l'éducation, tant qu'il n'y aura rien de fait au niveau de la démocratie et du respect des droits de l'homme, tant qu'il n'y aura rien de fait pour que les Africains décident eux-mêmes du prix de leurs matières premières, je crains que la situation désastreuse à laquelle nous assistons, perdure et s'aggrave !

    Bravo, en tous les cas, pour ce billet...

    Merci d'être passé sur mon article "Vichy, Capitale européenne de l’Intégration" :
    ( http://www.come4news.com/index.php?option=com_content&task=view... ), et, de l'avoir commenté...

    Cordialement,

    Dominique Dutilloy
  • L'immigration clandestine est un fléau dommageable à plusieurs pays en voie de developpement.Je pense qu'elle est provoquée par les différentes institutions internationales qui veulent imposer leurs règles de conduite sans tenir compte des réalités des pays africains nous ne devons céder à la fatalité mais developper des initiatives
  • Jean-François Sadys,

    Je vous remercie.

    COMPAORE.
  • Tout à fait d'accord avec vous.
  • Bonjour Jean-François Sadys,

    Et oui, le déplacement des populations a toujours existé. De nos jours, les politiciens font des étrangers le centre de leurs discours s'ils n'ont rien à apporter de nouveau. Ainsi, ils font peur à la population locale pour bénéficier de leurs voies.

    Les effets de cette politique radicalises le monde et le divisent. Cela se remarque de jours en jours par des lois de plus en plus répressives qui en réalité n'apportent pas de solutions indiquées.

    Je vous remercie.

    COMPAORE
  • ... pardon problème de maladresse informatique, la majorité donc qui gouverne la France votent des lois que nous désapprouvons. A travers différentes associations nous essayons de convaincre nos compatriotes de porter un autre regard sur l'étranger qui vient chez nous. A titre personnel j'ajouterai enfin que faire de l'immigré un clandestin c'est ajouter du malheur au malheur et ça ne règle rien sur le fond. ET qu'il y a une contradiction chez ceux qui nous disent qu'ils veulent un capitalisme de libre circulation des biens et des personnes et des capitaux et qui votent des lois nationales qui empêchent la libre circulation des personnes.
  • Je fais partie des Français et des Françaises qui pensent que vouloir contrôler l'émigration, l'immigration est illusoire et impossible à réaliser. Depuis que l'homme est homme les populations se déplacent pour diverses raisons. Aujourd'hui c'est encore le cas. Pour des raisons économiques, politiques, culturelles, sociales. Nous sommes minoritaires et la majorité
  • Bonjour Dominique Dutilloy,

    Votre question:

    Comment peut-on empêcher une immigration clandestine sachant que beaucoup d'Etats africains ne sont pas des pays démocratiques ? du 6 September 2008 m'interpelle; je suis en train de chercher jusque là le rapport direct entre l'immigration clandestine et la démocratie.

    Dois-je comprendre à première vue que la démocratie est-elle un frein à l'immigration clandestine?

    Permettez moi à mieux vous comprendre.

    Merci pour votre passage.

    COMPAORE.
  • Le problème est que l'Unoin Africaine fonctionne sur des voies non concordantes,mais son existence est déjà quelque chose.Il reste à travailler la suite.
    Je suis d'accord pour la fixation des prix par l'Afrique.
    Je crois qu'faut arrêter les drames de l'immigration par des solutions africaines.
    -les multinationales,doivent participer directement au dev local en collaboration directe avec les populations locales.l'Etat supervise,mais ne décide pas.les populations se sentent responsabiliser de leur sort
    -les matières prémières doivent être transformées sur place ,cela crée des emplois.
    Que chacun se sent responsable et fait des propositions de solutions sans régarder ailleurs pour des soluions miracles, le miracle c'est toi,c'est moi.

    MAIGA

    MOUVEMENT ALTERNATIF AFRICAIN
This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...