La région du Nord Cameroun au Pas du numérique !!!!

L’arrimage de l’Afrique en général et du Cameroun en particulier à la télévision numérique terrestre est au cœur de tous les débats. Dans la région du Nord, les commerçants et autres vendeurs eux cherchent à s’arrimer à la TNT. Les écrans à tubes cathodiques ont presque tous disparu pour céder la place aux écrans plasma.

Selon l’agence internationale des télécommunications, il est impératif pour toute les maisons et les entreprises de l’audiovisuel de passer de l’analogie au numérique  d’ici à 2016. Du coup au Cameroun, comme partout en Afrique la question du passage de l’analogie au numérique est sur toutes les lèvres.  C’est ainsi que depuis l’annonce faite par le Ministre de la communication au sujet de cet arrimage à la télévision numérique terrestre, la région du Nord à l’instar des 9 autres, s’habitue à la nouvelle donne.

Dans les marchés de la ville de Garoua par exemple les populations essayent d’ores et déjà de se défaire de leurs téléviseurs à tubes cathodiques. Le marché des téléviseurs va bon train. Les écrans plasma inondent le marché  au bonheur des commerçants et autres vendeurs. Et c’est le Nigeria voisin qui sert de source d’approvisionnement pour certains vendeurs.

« Cela fait plus de 10 ans que je fais dans la vente des téléviseurs, mais ces derniers temps j’apporte uniquement les écrans plasma puisque ont les tubes cathodiques seront interdit. Une fois par moi je me rends au Nigeria, là-bas c’est moins cher et on me livre par voie fluvial » déclare Hassana vendeur de téléviseurs au marché central de Garoua.

Le marché de téléviseurs est devenu un commerce florissant, pareil pour ceux qui font dans la brocante. Les téléviseurs à écran plasma « occasion Belgique » sont de plus en plus prisé.

« J’ai acheté la semaine dernière un écran plasma à 145 000fcfa en occasion d’Europe. Les commerçants au marché nous vente des faux trucs au moins à la brocante ont sur de tomber sur quelque chose de fiable et de sur » affirme jean Nestor résidant au quartier  yelwa à Garoua. 

Pour ceux ne disposant pas de moyens financiers nécessaire pouvant leur permettre de se procurer un écran plasma, la solution est vite trouvée. Pas question de se débarrasser de ces écrans à tube cathodique, il faut plutôt chercher à disposer d’un décodeur numérique. C’est le cas de winstor Oman : 

«  puisque l’argent est le nerf de la guerre  moi je ne dispose pas assez d’assez d’argent pour obtenir un écran plasma de 32’’ à 150 000 fcfa!!!! C’est bien cher, je préfère acheter mon décodeur à 15 000fca tranquillement et je serais aussi à l’ère du numérique».

Les décodeurs numériques, eux  ne sont pas pour l’instant très disponibles sur le marché. Un réel problème. Puisque de l’avis des spécialistes,  tout écran plasma n’est toujours pas considéré comme étant numérique. Car  un téléviseur peut certes être à écran mais ne pas forcément être numérique. Les spécialistes en la matière diront qu’il faut absolument lire la mention « LCD » sur un écran plasma avant de le considérer comme téléviseur numérique ! Autre solution l’utilisation des décodeurs numériques sur des écrans à tube cathodiques pour remédier aux problèmes. Mais toujours est-il que des commerçants ou fournisseurs mal intentionnés peuvent ajouter en toute liberté cette mention sur un écran qui ne le portait pas au préalable. Une chose est sûre avec ou sans téléviseurs numérique, le passage à la télévision numérique terrestre se fera.

Augustine ASTA

 

M'envoyer un e-mail lorsque des personnes publient un commentaire –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

ziad maalouf posted a blog post
Nées il y a douze ans en France, les conférences gesticulées désignent un exercice d’expression en…
hier
Atelier des Médias - RFI via Facebook

ziad maalouf posted a blog post
En 2005, Anjan Sundaram renonce à de brillantes études de mathématiques aux États-Unis pour partir…
Mercredi
Atelier des Médias - RFI via Facebook

🤖 Venez faire la connaissance du papa de Flint, Benoit Raphael, l'éleveur de…

Plus...