La Nouvelle Orléans après le passage de Katrina



Selon la NASA, la Nouvelle-Orléans et d’autres villes sont confrontées au risque de se voir recouvrir par les eaux dans un avenir plus ou moins lointain. D’autres scientifiques indiquent également qu’un terrible tsunami pourrait impacter Hawaï dans une cinquantaine d’années.

Selon une étude menée par le Jet Propulsion Laboratory (NASA) parue le 16 mai 2016 dans le Journal of Geophysical Research, la ville de la Nouvelle-Orléans s’enfoncerait progressivement. L’étude a été menée par la géologue américaine Cathleen Jones et son équipe.

Les chercheurs ont analysé des informations obtenues via les radars des drones UAVSAR, capables de mesurer les différences d’altitude avec une précision millimétrique. Ainsi, les scientifiques ont pu calculer la vitesse d’immersion de la ville qui avait été violemment touchée par l’ouragan Katrina en 2005.

La Nouvelle-Orléans s’enfoncerait d’ailleurs de manière inégale suivant les différentes zones sur lesquelles elle repose. Des clichés pris entre 2009 et 2012 ont été comparés et les chercheurs ont établi que certains quartiers de la ville s’enfonçaient d’un peu plus de 5 cm chaque année et d’autres de 3,5 à 4 cm.

hjjqrrcx9ypxstrkccwz

Selon Cathleen Jones, ces informations pourraient être utilisées par les autorités américaines afin d’élaborer des solutions efficaces en réponse à ce phénomène inquiétant, et ainsi prédire des potentielles zones qui seront inondables à l’avenir. Il s’agit surtout de sauver le plus de vies possible et de prolonger un maximum l’existence même de la Nouvelle-Orléans.
D’autres villes américaines seraient touchées par un phénomène similaire, telles que New York et Washington, ainsi que certaines villes européennes dont pour l’heure, nous ignorons les noms. Cependant, les scientifiques du Jet Propulsion Laboratory ont évoqué deux causes prouvées : le facteur humain et les processus géologiques par exemple l’affaissement des roches.
Toute la cote sud des États-Unis semble être touchée par cet enfoncement, et ce depuis des années selon les chercheurs. L’affaissement des roches devrait s’accélérer sous le coup de la montée des eaux imputée au réchauffement climatique, tandis que le facteur humain serait responsable d’irrégularités spatiales de cet enfoncement. Cette partie des États-Unis devrait être, à l’avenir, encore plus exposée aux catastrophes naturelles de grande ampleur.
Enfin, d’autres chercheurs ont évoqué un autre problème de taille. Il s’agit des sismologues de l’université d’Hawaï à Manoa, ayant déclaré qu’un tsunami très puissant devrait frapper l’archipel d’Hawaï dans une cinquantaine d’années. Ce tsunami sera, selon les experts, causé par un terrible tremblement de terre évalué à 9 sur l’échelle de Richter, qui devrait se produire près des iles Aléoutiennes, dans le sud-ouest de l’Alaska.
psuzqzbqweam8szflr9m
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Anthony Konaté

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...