La Journée Mondiale du Théâtre à Abéché

A l’instar des autres pays du monde, le Tchad célèbre ce Vendredi, 27 mars 2009, la Journée Mondiale du Théâtre. A Abéché, les artistes ont organisé diverses manifestations culturelles et artistiques à la Maison de Culture "Alhadj Ahmad PECOS".

La Journée Mondiale du Théâtre était créée en 1961 à Vienne au cours du 9ème Congrès mondial de l'Institut International du Théâtre. C’était sur la proposition de Arvi Kivimaa, proposition faite au nom du Centre finlandais. Depuis 1962, chaque année, le 27 mars la Journée Mondiale du Théâtre est célébrée par tout dans monde.A l’occasion du 47e anniversaire de cette Journée, la Troupe Théâtrale "Etoile des Jeunes" d’Abéché et les autres corporations culturelles et artistiques de la ville ont organisé diverses manifestations culturelles et artistiques le 26 et le 27 mars 2009 à la Maison de Culture "Alhadj Ahmad PECOS" d’Abéché.• FormationLes artistes ont bénéficié d’une formation sur la diction, l’émotion et la gestion de la scène dans la matinée du 26.03.2009, à l’ouverture des festivités.• SpectaclesLe 26 et le 27.03.2009, pendant la soirée, troupes de théâtre, groupes de musique, poètes et groupes d’arts martiaux se sont mobilisés pour donner un cachet particulier à cette journée. Ils ont produit des pièces théâtrales et des chansons sur divers thèmes notamment la sur la paix, la cohabitation pacifique, le VIH/SIDA, l’insécurité, les violences faites aux femmes etc.Il a eu également des démonstrations en Karaté et Kung-Fu.• Table RondeLes artistes d’Abéché ont profité de cette Journée Mondiale du Théâtre pour se retrouver autour d’une table ronde afin de discuter de leurs propres problèmes. Une table ronde sous le thème « la problématique de la création et de la diffusion des œuvres culturelles et artistiques dans la région du Ouaddaï ».« L’art est la base de tout développement ; l’artiste est le miroir de la société ; le théâtre est le parmi les meilleurs moyens de sensibiliser la masse, en vu d’un changement de comportement positif ». C’est en ces termes qu’a commencé la table ronde. Après plus d’une heure de discussion, les artistes ont énuméré plusieurs difficultés, qui sont entre autres la non considération de l’artiste par la société, le manque de soutien des artistes par les autorités locales et le manque des émissions culturelles à la Radio Abéché. Vu ces difficultés, les participants ont adressé des recommandations aux autorités.Au terme de cette table ronde, les artistes ont décidé de se retrouver toute les deux semaines pour continuer à discuter de leurs problèmes et proposer des solutions.
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...