LA FÈTE DE L´INDÉPENDANCE DE L ÁLGÉRIE A BERLIN !!

Des résidents algériens de la ville de Berlin (Allemagne) avec des amis étrangers de l Algérie se sont donnés rendez vous ce dimanche 5 juillet 09 ,pour célebrer le 47 ème anniversaire du recouvrement de líndépendance de l´Algérie au Parc "Blücher Platz" sis à Hallesches Tor, à quelques distances du célèbre quartier populaire et alternatif "Kreuzberg ". Dés le début de l aprés midi ,les invités arrivaient par petits groupes du métro ,en voiture ou en vélo .En familles ,accompagnés de leurs enfants , avec des copins et amenant avec eux des plats préparés,de la viande , la salade,des fruits et des boissons,ils ont tous contribué á donner à cet anniversaire un cachet festif et mémorial . La fumée , la bonne odeur des "merguez" et des brochettes attiraient l attention des campeurs qui pique-niquaient cote à cote dans cet endroit paradisiaque.Des enfants arborant les couleurs de l équipe nationale de foot ball des "fennecs" jouaient au ballon ,alors que les adultes ne pouvaient pas manquer de commenter cette journée symbolique et débattre de l évolution et la compléxité des problémes politiques et sociaux du pays.Cette rencontre a permis aussi la connaissance des convives entre eux, et surtout le rapprochement entre les familles et les enfants présents à cet évènement . Et si la présence de notre petit poète et ami Said venu de Hambourg nous faisait plaisir ,que dire alors des amis et proches qui étaient loin de nous ou qui nous ont subitement quittés ?Nos pensées étaient pour les regrettées dames Zouaoui Chris et Christiane Müller qui ont été toujours les amies de l Algérie devenue indépendante, mais toujours meurtrie et qui recherche toujours ses repères ,sa liberté ,sa stabilité.sa quiétude et sa sérinité.Ajoutant aussi qu un autre ami,le musicien parisien Jacques Poquet né à la veille de cette date et qui a éte toujours présent parmi nous , célébrait avec ses proches à quelques enclabures de l endroit,son 60 eme anniversaire.Tard dans la soirée et en dégustant les délicieux gateaux algérois préparés par Cheikh Ahmed,les musiciens Lamine Belaala,Said Messabih et Ahmed nous ont gratifiés de morceaux de musique de toutes les régions de la mère patrie .A la tombée de la nuit et au clair de la lune, en dansant et en chantant au rythme de la guitare,du luth (oud) et de la derbouka, nous avons alors quitté le parc avec regret ,pour d autres rendez vous ! Les absents ont eu tort de ne pas venir ! Les présents ont fété avec leurs familles ,enfants et amis "L Algérie Libre,Démocratique et Fraternelle" ,comme l a si bien souligné le résistant et moudjahid Henry Alleg (voir documentaire du cinéaste Jean Pierre LLiedo). Mais l écrivain n a t il pas aussi dit : "Un seul ètre vous manque et tout est dépeuplé???"(Lamartine).-B.Missoum,Berlin (Allemagne)
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Est ce que vraiment l Algérie est indépendante et libre ???? Avec la violence quotidienne et la "talabanisation" de la société, l intolérance et l intégrisme dans nos familles,la corruption ,le piston,l injustice à tous les niveaux et la misére dont se trouve le peuple ,pouvons nous dire que nous sommes indépendants et libre??? . La réponse est NON.Etant pessimiste,je dois vous dire que vous nous apporter avec cette fète en Allemagne entre copins ,une note de confiance et d´ espoir .Mes salutations de Bruxelles à vous qui ètes à Berlin.
  • Je remarque que nos algériens à Berlin sont souvent ensembles et fétent avec leurs amis étrangers les fétes nationales. Ce qui prouve alors qu ils sont actifs et trés bien organisés. Chez nous à Bejaia et méme dans toutes les villes du pays,la fète est passée inapercue ,sans rien du tout .On se demande où étaient les autorités ?
    Continuez dans votre démarche,vous ètes sur la bonne voie et vous nous donnez de l éspoir et du courage. Le peuple algérien et ceux qui le dirigenrt se moquent de l anniversaire de l indépendance et du souvenir des martyrs.Ils savent que roter ,péter et courir derriere le dinar et le matériel .Pauvre de nous et Pauvre ce pouvoir tricheur et versatil.
    Messaoud de Begayat (Bejaia).
  • @ chema: les merguez sont pas mal à Berlin, mais pas aussi bonne qu'à la maison! En parlant de maison, nous avons un camarade français qui a appris à Alger à faire les merguez et qui en fait "maison". Dans notre petite communauté, nous avons aussi un Algérois qui fait des pâtisseries traditionnelles...je vous dis que ça!
    Malik
  • Les veinards ! Vous avez de la chance de célébrer l anniversaire de l indépendance de votre pays dans un parc et un pays étranger .Je suis fière de notre communauté de Berlin qui ne s arrète jamais de planifier et d organiser des activités.Et la bonne idée ,c est lorsque vous avez invité vos amis étrangers et les enfants à cette fète.Vous ètes vraiment les véritables filles et fils des martyrs qui ont chassé le colonialisme.Au fait,j ai senti les odeurs des merguez et des brochettes jusqu à dans ma cuisine. Comment trouvez vous les mergeuz à Berlin ? Bonne fète quand Mème ! Chema .
  • Par hasard,je suis tombé sur ce compte rendu .Je suis beur comme "ils disent" et j habite Reims (France).
    Je suis vraiment content de savoir qu il y a des algériens organisés à Berlin (une ville que j ai visitée et qui m a charmée),qui créent des activités et sont autonomes. Loin de votre engagement,les algériens de Reims doivent se servir de votre éxemple ,au lieu de se chamailler dans les bars et les associations qui meurent avant de naitre .En tout cas ,toutes mes félicitations et One Two Three,Viva l Algérie .Les "verts"seront l an prochain en Afrique du Sud.
  • Tu as raison, Camarade, de mettre en avant la présence des enfants (manquait quand même quelques mères) et des amis Allemands et Français: cela a rajouté au caractère convivial et bucolique de la fête!
    Malik
  • Une conférence a été donnée ce samedi au siége du RND, sis avenue Zaâbane, sur un sujet très important même s’il ne jouit pas encore de toute l’attention qu’il mérite. La paix dans le monde et la culture de la non-violence, deux nobles causes auxquelles adhère Denis Dégé, conférencier du jour et président du centre des cultures, mouvement qui prône le rapprochement entre les peuples. Lors de l’entrevue qu’il nous a accordée, Denis Dégé dira qu’il ne croyait pas qu’une telle marche pouvait avoir lieu en Algérie ; il avouera que des stéréotypes sont à l’origine de ces préjugés vis-à-vis de ce pays. L’idée de cette marche a germé il y a quelques années déjà en Argentine. Des gens ont lancé ce défi au monde : arrêter l’armement massif et inculquer aux générations futures une culture de non-violence. Depuis, le mouvement ne cesse de prendre de l’envergure surtout que différentes personnalités y sont investies, à l’image de Danielle Mitterrand en France.
    « De ce qui est de l’Algérie, je pense que les gens ne réalisent pas encore que la fin du monde n’est finalement qu’une affaire de secondes, si conflit nucléaire il y a », déclare le conférencier, qui espère sensibiliser le plus de monde possible sur le problème et provoquer une prise de conscience rapide. La marche a également pour but de combattre tous les colonialismes et toutes les formes d’occupation. « Ce qui se passe en Palestine nous concerne tous », dira Denis Dégé, ajoutant que la vérité doit être faite sur tous les événements historiques.


    Par Osman Chaggou
    http://lanonviolence.ning.com/
This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...