La femme togolaise dans la vente en détaille


Elles sont des centaines de femmes qui se lancent dans la vente en détaille. Ces femmes achètent chez les grossistes des produits de tous sortes : les pagnes ; les produits cosmétiques ; les sacsles produits alimentaires…, qu’elles revendent toute la journée à travers toutela ville de Lomé en partant du grand marché de la ville de Lomé.

Contrairement aux grossistes ; à certains revendeurs et à certaines revendeuses qui disposent leur propre magasin ou boutique Ces femmes détaillantes n’ont pas de point de vente. Aussi du matin au soir cesfemmes se promènent dans le marché à la quête d’un éventuel acheteur. Aussi cesdétaillantes vont à la recherche des acheteurs et dans leurs promenades, ellesproposent leurs produits à toutes personnes qu’elles rencontrent sur leurchemin. Certaines revendeuses dans les quartiers, vont de maison en maison pourproposer leurs produits. Ainsi ces femmes gagnent leur vie grâce à la revente,d’autant plus que de plus en plus certains hommes se désengagent de leurresponsabilité de père de famille. Mais àquel prix ?

Si les femmes qui disposent des magasins ou des boutiques, peuvent amener leur enfant mineur qui n’a pas commencé la maternelle avec eux. Ou encore disposent les moyens pour confier la garde de la maison et desenfants à une bonne. Les femmes détaillantes sont condamnées à porter leurenfant nourrisson sur le dos sous le chaud soleil. Ou soit, l’enfant n’est plussoumis à allaitement et est laissé à la maison sous la surveillance de lavoisine. Conséquence, la croissance normale de l’enfant est affectée.
Lire d'avantage:

http://www.djifa.com


Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines pr…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie Mi…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...