Chenvalier de l'Odre de l'étoile noire 1938 Canton Gberedou

Le miel arc-en-ciel sois de chevalier de l’ordre de l’étoile noire 1938 des ordres coutumières cantonales Patrimoine Mondial et Gouvernorat Du monde KAABA de Gberedougou (Soroba Kanda, Mamadi CONDE, Kaba CONDE de chevalier de l’ordre de l’étoile noire 1938 et honoraire cantonal) de canton honoraire de A.O.F (Afrique occidental français et A.E.F (Afrique équatorial Français) d’une reconnaissance de la traduction des mœurs Empiriques de l’archéologie de 10 ans de forteresse de Mandeen de 1236 de congre de Kourou kan Fouga de 44 ton institutionalise une reconnaissance au province royal Tabara de la Dynastie de Djaraké des monuments des paradis :

 (ä) de Do Yamadi Père de Pays de DO

äDo Djarake Rois des CONDE de Congres de Kouroukan Fouga de 44 tons en 1236.

äKouria (Haute Guinee) Roi Mamady Conde Dit Siakidi.

äDo Hiri.

äDo Kiri.

Tradition

Cette œuvre élaborée de la tradition de coutume de Canton Gbérédougou (Kouroussa) par l’un des descendants de Chef guerrier Soroba Kanda CONDE de Sérékoroni, il a été le Chef de Canton de Gbérédougou qui a son architecture vernaculaire du paysage coutumière du Manding de province Ouria (haute guinée) dont le conquérant est Mamady CONDE dit Siakidi au XIIIème siècle à l’époque du l’empire du Mali :

Cet art Do hospitalier demeure la coutume traditionnelle, une activité novatrice de la communauté. Gbérédou est en outre un centre culturel issu de la civilisation du Mandingue médiéval où l’art occupe une place très importante, la musique folklorique des instruments traditionnels tels que le balafon et le tamtam, utilisés à l’occasion des fêtes, de pêche des mares sacrées, de labour des champs derrière des bras valides, dans les cérémonies de baptême, de mariage et de circoncision. La danse se déroule d’un rythme d’accompagnement des frappes du tamtam aux pas cadences des bras valides dans un mouvement de force sous la chanson et l’applaudissement des jeunes filles. Gbérédou regorge de nombreux cours d’eau notamment les affluents du fleuve Niger qui arrosent les principaux villages côtiers, des rivières et des marigots servent le ravitaillement des sociétés en poisson à travers la pêche annuelle et momentanée. Sous l’auspice des Chefs Guerriers protégeant la communauté, La pêche des mares se fait une fois par an sous la direction des doyens des villages, des tribus et des clans. Cela est une grandiose cérémonie socio- culturelles et spirituelles dans laquelle les ressortissants et des touristes assistent dont certains demandent la grâce des génies protecteurs de la communauté pour l’intercession des vœux, Cette circonstance est animée par la danse et de chant traditionnel. A savoir que la grande mare Bolè de Baro est théâtre de cette organisation coutumière communautaire sous le parrainage de l’autorité Administrative et diplomatique qui est illustre invité de l’hôte. La percussion artistique à tendance, à travers ses fils spécialistes de cet art de la civilisation africaine, commence à s’épanouir par mise place des écoles de proximité de percussion communautaire et internationale. La période de fraicheur commence du mois d’octobre au mois de novembre, le moment duquel le harmattan débute de décembre au fin janvier dont la combinaison atmosphérique se solde d’un climat de tiédeur à fin février au début de mois de mars de quel le climat est de plus en plus chaude plane à l’air des mouvements intermittente occasionnant le menace de pluie fruitière jusqu’à la saison de pluie où on enregistre trois étapes d’arrosement de compte goute de l’avril au juin, d’abondante de juillet au début de l’octobre. Cet événement harmonieux attribua au faune et flore le verdoyant passage agro pastoral aux tailles de rosé herbeux à la dimension presque d’un mur de 7 rangs d’une casse en paille de liane tressée. Les arbres sauvages et domestiques se développent génétiquement aux feuilles luxuriante qui a la saison sèche voir leur état dégradé par manque de soin adéquate, négligence et l’empire sous colère de feu de brousse qu’on peut pas être maîtrisé.

NB :Le Guerrier Soroba Kanda Condé a été intronisé Chef de Canton de Gbérédougou après la mort du Chef de Canton de Gberedougou qui était à Baro. A l’époque, le Chef de Canton dirige le développement du Canton. Pour sa tournée dans les villages du Canton, on le transportait dans un hamac tenu par deux grands valides. Après la mort de Guerrier Soroba Kanda Condé, il a été succédé par son fils aîné Nagnouma Mamady CONDE, celui-ci est décédé après sa première tournée dans les villages du Canton ; Il fit être remplacé par Gbérédou Kaba CONDE né vers 1890 à Sérékorni (Kouroussa), Moniteur d’agriculture sorti de l’école de Chercuzac (Dordognee) France qu’il fréquenta de 1919 à 1924. L’un des pionniers de la culture attelée en Guinée, il créa le Centre d’agriculture de Bordo (Kankan). Intronisé Chef de Canton de Gberedougou de 1927 à 1946, il fonda L’école Primaire de Baro en 1928. Chef de Canton honoraire de 1949 à 1956. Décoré Chevalier de l’ordre de l’étoile noire en 1938. L’ORIGINE DE L’ART DO Do était une marre abritant un génie protecteur qui suit la descendance des chefs guerriers CONDE de pays de Do qui était sis à Ségou dans l’actuel République du Mali qui deviendra une province de l’empire du Mali après la bataille de Kirina en 1235 et le congrès de Kouroukan Fouga en 1236 ; le Souverain Soundjata Keïta demande à ses oncles de Pays de Do de conquérir le territoire ou il pleut abondamment pour y faire l’agriculture, s’était la haute Guinée appeler à l’époque Ouria.

DEFINITION DE L’ART DO L’art DO est une étude psychologique, astronomique et cosmologique de l’Esprit dans sa faculté se mouvoir enfin de circuler dans le corps à travers les système nerveux et le sang pour servir l’ensemble des organes de la corpulence en une pensée vers la matérialisation parolière par la bouche et à travers les facultés de rétention pour avoir la mentalité, la mémoire, l’imagination et de réflexion pour pouvoir retenir longtemps et enregistrer dans la mémoire des évènements en vue de les conserver pouvant servir de savoir qui est le fruit des pouvoirs de retentions de l’Esprit dans le cerveau est un lieu d’héberge, abrité par des énergies divines qui est l’âme. DESCRIPTION DE

L’ART DO L’art DO est le pouvoir occulte facultatif facto et facteur du niveau de degré d’incrustions imaginatives mémorielles et de réflexion dans un esprit de nécessité vitale normale de mentalité psychologique nettement chevronnée face à une option dont tu es spécialisé pour résoudre des problèmes dont tu es à la tâche de combler comme droit et devoir. Il peut avoir que votre savoir est sanctionné par une certitude de l’Attestation de l’Arc de triomphe appelé le diplôme ou le certificat avec une hiérarchie donnée de A et B ou C. C’est ce que vous a examiné par un ordre professionnel, primaire hiérarchie C ou seconder hiérarchie B ou supérieur dite hiérarchie A après des études normales par des institutions publiques ou privées accréditée, ce sont des instances de formation pour concevoir des cadres intellectuels aptes pour contribuer aux tâches pouvant permettre au monde un changement quantitatif et qualitatif élargie des développements harmonieux avec des travaux classiques pratiqués par des spécialises formés pour la circonstance par des départements publiques des états et des institutions concernées pour trouver un cheminement du développement du monde organisé par des différents droits du l’Homme. Dans une mondialisation d’un monde de village planétaire, dont le bien fait entrains de trouver des chemins de développement des états des pays indépendants et des institutions internationales vers un changement primordiale latéral et bilatéral tout en renforçant les coopérations internationales, réhabiliter la propriété intellectuelle mondiale dans sa vision de l’art DO , axée sur la communion d’idée au tour des effets pervers révolutionnaires des signes clairs aux langages de la révolution cosmos à travers des archéologie de l’arc en ciel et luminaire cosmologique, des signaux clairs qui ont impact sur l’imagination, la réflexion, la mémoire et la pensée qui peuvent être matérialisé par la bouche à une mentalité facto-facteur et facultatif comme des degrés d’instruction sanctionnés et démontrés par les pièces justificatives, ce sont des documents en fichier élargie des diplômes qui teste et certifie. Alors l’art DO décrit et démontre la pensée et le degré d’instruction par rapport à la capacité mentale, imaginaire et de réflexion pour s’acquitter à son droit et à son devoir de bien être d’un cadre chevronné formé pour la circonstance à cet effet .

L’Art DO a pour but pour construit l’esprit et contribuer à son orientation psychologique vers sa mort spirituelle et augmentation de sa faculté de rétention capable de confronter tous les problèmes facultatifs pour le bien être de l’Humanité tout entier l’art do ouvre le chakra de la conscience à une opportunité d’étudier la vision du pensée, avec ses conceptions de rétention : a) Réflexion ; b) Imagination ; c) Mémorisation ; b) Mentalité ; A travers le cerveau qui a un lien avec le système nerveux qui ont un rapport avec les organes de l’Appareil digestif et le sang. Pour la matérialisation de l’ardeur comme un savoir constructeur de l’état physique psychologique des organes et le sang du corps physique pour la mort spirituelle et intellectuelle, qui fait un intellectuel un modèle de l’immortel avec son énergie divine et d’une âme mur et chevronné apte pour la mort spirituelle car il est proche des astres qui ont une influence sur le caractère humain en matière de savoir pour causer leur mort spirituelle. Plus on est instruit, plus on est plus proche des astres.

L’ART DO Est un art de prise de conscience sur la bonne conduite de l’évolution du progrès social. Cardinaux (+) et le rayon (x) sont des signaux de schémas du triomphe ultraviolet (arc-en-ciel) à l’esprit de révolution occulte des influences des astres du thème astral à travers le soleil l'évolution de l'univers de lumière occulte des œuvres universelles scientifiques et spirituelles de l’art Do. Ce sont des langages des effets immédiats de la mondialisation des idéaux, socio – économique, politique, culturelle et spirituelle. Cela se fait dans le développement par nos actes humanistes et sociétaires qui nous orientent vers un objectif de l’égalité en droit et devoir vers un but de communautarisme idéologique de ses visions de rénovation sociale. Cet art des effets cosmologiques marqués de son changement de la face du monde à un village planétaire. Cosmos étant l’univers donne un sens à l’unification des effets occultes dans une conception idéologique appelée révolution qui est un réveil de conscience sur le bienêtre de l’humanité toute entière. Le développement d’un monde en plein changement a atteint son parsisme d’une évolution favorable à un niveau de l’expérience appropriée pour un esprit de prise de conscience de L’homme vis-à-vis de la gestion de son environnement à tous les niveaux.

DOCTRINE DE L’ART DO L’entraide socio –culturel pour la consolidation de la paix comme un symbole de développement physique et mental vers une expérimentation culturelle et instructive à travers ses œuvres culturelles ouvrant la voie au monde des sciences occultes et leurs utilités sur le bien être mental d’une prise de conscience sur la bonne évolution humaine vers la propriété intellectuelle.

L’art Do symbolise la vie, la conscience, du pouvoir créatif et absolu du Pionnier de l’art Do Abdourahamane Condé, de sa monarchie dynastique, signifiant de tous les symboles de la promotion de son art appelé Do. Il est le fondement de la volonté de sa personnalité ou encore de sa volonté de l’esprit d’initiative comme une mission sociale d’un couronnement de l’existence en identifiant a un trône de héro.

L’ART DO Est un art de prise de conscience sur la bonne conduite de l’évolution du progrès social. Cardinaux (+) et le rayon (x) sont des signaux de schémas du triomphe ultraviolet (arc-en-ciel) à l’esprit de révolution occulte des influences des astres du thème astral à travers le soleil l'évolution de l'univers de lumière occulte des œuvres universelles scientifiques et spirituelles de l’art Do. Ce sont des langages des effets immédiats de la mondialisation des idéaux, socio – économique, politique, culturelle et spirituelle. Cela se fait dans le développement par nos actes humanistes et sociétaires qui nous orientent vers un objectif de l’égalité en droit et devoir vers un but de communautarisme idéologique de ses visions de rénovation sociale. Cet art des effets cosmologiques marqués de son changement de la face du monde à un village planétaire. Cosmos étant l’univers donne un sens à l’unification des effets occultes dans une conception idéologique appelée révolution qui est un réveil de conscience sur le bienêtre de l’humanité toute entière. Le développement d’un monde en plein changement a atteint son parsisme d’une évolution favorable à un niveau de l’expérience appropriée pour un esprit de prise de conscience de L’homme vis-à-vis de la gestion de son environnement à tous les niveaux.

DOCTRINE DE L’ART DO L’entraide socio –culturel pour la consolidation de la paix comme un symbole de développement physique et mental vers une expérimentation culturelle et instructive à travers ses œuvres culturelles ouvrant la voie au monde des sciences occultes et leurs utilités sur le bien être mental d’une prise de conscience sur la bonne évolution humaine vers la propriété intellectuelle. L’art Do symbolise la vie, la conscience, du pouvoir créatif et absolu du Pionnier de l’art Do Abdourahamane Condé, de sa monarchie dynastique, signifiant de tous les symboles de la promotion de son art appelé Do. Il est le fondement de la volonté de sa personnalité ou encore de sa volonté de l’esprit d’initiative comme une mission sociale d’un couronnement de l’existence en identifiant a un trône de héro. Art Do est une entité Coutoumière corporelle corpusculaire de la cosmologie astronomique et astrologique de l’arc-en-ciel et de luminaire que constitue les concepts signalétiques des signes ultraviolet de cardinaux + et le rayon x d’une institution de savoir divin de subconscience expérimentale du aux effets de réflexion memorielle du mecanisme psychique du pense du chakra de la conscience de l’ouïe, de vue et des viscères. Anxieux Pionnier Al Hiroliwaza Abdourahamane CONDE de l’Art Do Les signes psychiques mémoriels subtils ultraviolets de cardinaux + et rayon x de l’orient et de l’occident de l’art Do qui est le rituel astronomique et astronomique de la conception cosmologique de l’arc-en-ciel et de luminaire du firmament de l’univers Alfa à travers l’esprit qui circule dans le corps, la mémoire, le chakra de la conscience et de l’énergie divine qui est l’âme qui anime la vie de l’ouïe, de vie et des viscères par le savoir occulte des signes clairs de la voie ascendante des rites de l’ardeur exhaussé. A reçu le signal subtil de ses signaux occultes dans son esprit de révélation sanctuarisée des effets occultes cosmologiques de la voie ascendante des signes clairs de ses œuvres d’un savoir spirituel, scientifique et culturel qui lui a doué de sacrement corporel à travers des cultes rendus de survie de son âme qui est divine comme toute autre âme qui est liée à dieu comme omni scient et créateur de toute vie dont tout commence par lui et tout ce terminera que par sa volonté d’éterniser les pieux et punir les mécréants par le prix du paradis pour les pieux et l’enfer pour les mécréants. Les signes cardinaux + et le rayon x apparait pour Abdourahamane Condé vers le sacrément prophétique des signaux ultra sensibles qui ont pénétrés sa vie d’homme anxieux pionnier rituel de l’art Do de l’occultisme cosmologique des astres de l’univers à travers le soleil, la lune et des étoiles faces aux différentes planètes sur le plan astrologique et astronomique.

ISLAMO CHRETIEN JUDAÏSME la voie ascendante décadence transcendance et florissante Sinaï Ethiologie (Egypte et Ethiopie) de l’arc de triomphe de paix qui est luminaire et l’arc-en-ciel : 1- Ale loua ( bible et thora). 2- Almoukatabir (nom de dieu) 3- Arabie Saoudite Cantique sonore des degrés alcoran Bakka Qibla et Alkaaba dans la subconscience de l’esprit lectures des verses. 4- La description de Kaaba : Est la maison divine d’Allah dont les fidèles croyants musulmans doivent faire face pour prier ; c’est le sanctuaire central divin que Allah a ordonné dans la sourate Baqarah de faire face à la Qibla et l’Islam est une divinité d’Allah qui appelle à la soumission à sa volonté dans le coran.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

CULTURE DE L'ART DO

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

This reply was deleted.

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...