L’Alerte enlèvement a été déclenchée ce matin suite à la disparition d'un bébé de quatre jours, la nuit dernière, à la maternité de l'hôpital Saint-Joseph de Marseille. Les utilisateurs de smartphones peuvent témoigner et relayer massivement l’information grâce à l’application « Alerte enlèvement ».

Pour la seconde fois, l’Alerte enlèvement a été relayée sur les téléphones portables des Français ayant téléchargé l’application mobile dédiée sur iPhone, Blackberry, Android et Windows Phone 7. Cette extension du dispositif a été mis en place par la Fondation Casques Rouges, présidée par l’ancien ministre Nicole Guedj, dans le cadre de l’appel à projets « Proxima mobile » lancé en septembre 2009 par la Délégation aux Usages de l’Internet.

Depuis sa mise en ligne sur les market store, l’application mobile de l’Alerte enlèvement a été téléchargée par plus de 200 000 usagers, volontaires pour participer aux efforts de recherche, dans les trois premières heures cruciales qui suivent l’enlèvement d’un enfant.

Grâce à cette application, les utilisateurs peuvent:

Etre averti en instantané du déclenchement d'une Alerte enlèvement grâce à l'envoi d'une notification.
Prendre connaissance du signalement de l'enfant disparu.
Témoigner par téléphone ou e-mail.
Partager l'information auprès de leur réseau par email, Facebook et Twitter.

Pour Nicole Guedj, ancien ministre et Président de la Fondation Casques Rouges : "Depuis sa création, l'Alerte enlèvement a largement fait ses preuves et le dispositif devait naturellement s'adapter à de nouveaux usages. Si tous les Français ne sont pas devant leur poste de télévision en pleine journée, la grande majorité d'entre eux ne quitte jamais son téléphone portable. Grace à la diffusion massive de l'Alerte enlèvement, c'est désormais l'ensemble de la communauté nationale qui peut se mobiliser ".

En 2004, après l’enlèvement d’un enfant, Nicole Guedj, Secrétaire d’Etat aux droits des victimes, décide de transposer le dispositif américain Amber Alert en France. Depuis sa mise en place, en 2006, le modèle français de l’Alerte Enlèvement a été déclenché à onze reprises et a déjà permis de sauver la vie de treize enfants.

Convaincue de l’intérêt de l’utilisation des nouvelles technologies au service des victimes, la Fondation Casques Rouges s’était déjà engagée, en mai 2009, dans la création de l’e-@lerte enlevement sur le web, en partenariat avec Orange, Free, SFR, Google, Yahoo, Microsoft, Dailymotion, blogspirit, l’ASIC (Association des Services Internet et Communautaires) et Silicon Sentier.

Pour Nicole Guedj, il reste toutefois une étape à franchir : l'extension de l'Alerte Enlèvement à l'Europe. Selon elle, « S’il est aujourd’hui particulièrement aisé pour un agresseur de passer les frontières, un déclenchement simultané de l’Alerte enlèvement dans plusieurs pays dissuaderait encore davantage les ravisseurs de passer à l’acte. Nos voisins belges et suisses, que j’avais soutenus dans leur combat pour l’installation de l’Alerte enlèvement dans leur pays, sont tout à fait prêts à coopérer dans ce sens. »

Téléchargez l’application « Alerte enlèvement » :

sur iPhone http://itunes.apple.com/fr/app/id356083465?mt=8
sur BlackBerry http://appworld.blackberry.com/webstore/content/12184?lang=fr
sur Android https://market.android.com/details?id=com.casquesrouges.AlerteEnlevement&feature=search_result
sur Windows Phone 7 http://www.windowsphone.com/fr-FR/apps/deb051f1-bb08-4809-8d04-d785f43aab07

Plus d’informations : www.casques-rouges.org
Contact presse : Sarah Aizenman - sarah.aizenman@casques-rouges.org - 06.15.89.91.85

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...