En analysant les difficultés qu’apportent les vagues de démocratie en Afrique; la question que je me pose, c’est de savoir si l’Afrique est vraiment prête pour affronter la démocratie à l'occidentale?J’ai bien peur que l’on stigmatise une fois de plus le continent noir vue les difficultés qu’il traverse en système de démocratie sans pour autant tenir compte des réalités et difficultés qui lui sont propres . Il faut dire que l’Afrique a ses mœurs et ses principes que nuls n’ignorent d’ailleurs et ne doit négliger. Avec les difficultés rencontrées par ci et par là en Afrique, la Baule ne serait-elle pas aperçue de nos jours comme une fois de plus le regroupement de puissances coloniales pour instaurer leur dictat ? Ce n’est qu’une question.La Baule nous fait penser au copier coller pour l’instant de la démocratie occidentale à l’Afrique. A t-elle pensé à l'époque des problèmes sociaux et autres maux qui demeuraientt en Afrique ? Par exemple, le taux d’alphabétisation est un élément essentiel dans la réussite d’une démocratie, l’Afrique a à voir beaucoup dans ce domaine; lorsqu’une population locale ne parvient pas a bien apprécié un programme politique lors d’un vote, cette démocratie ne peut avoir un sens politique.En réalité, je ne fustige pas du tout la démocratie, mais j’apporte plutôt une analyse qui passe presque toujours inaperçue. Comparaison n’est pas raison, mais tout de même il faut de même comparer.Pourquoi l’occident exige au reste du monde un mode de démocratie à l’occidentale ?A mon avis, je pense que la démocratie a existé et a toujours existé dans le monde. Aucune population ou peuple ne peut vivre ou prétendre exister sans un mode démocratique quelconque ; même chez les barbares. Cependant, est-ce vraiment nécessaire d’imposer un mode particulier de démocratie au reste du monde, d’où l’Afrique ?De nos jours, la démocratie est devenue un laisser passer pour bon nombre de pays d’Afrique ; ils osent porter la veste démocratique pour paraître bon élève face à l’occident et pourtant mauvais élève par rapport aux développements locaux. Un système de jeu que d’ailleurs l’occident s’y prête aussi pour se faire des alliés ou s’en défaire tant que cela est nécessaire.De façon générale, on peut qualifier la démocratie à un support ou socle de vie et de progrès ; cependant, elle n’est pas nécessairement le prix du développement ou de réussite absolue qu’on l’attribue. Dans ces conditions, je trouve assez gauche que des pays Africains continuent de calquer les constitutions occidentales et les appliquent de façon automatique sans se soucier très souvent des réalités locales. N’est-ce pas là, la source de beaucoup de maux en démocratie Africaine.Je vous remercie.COMPAORE Abdramanehttp://afric-teach.blog4ever.com
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Qu'Allah Vienne en aide de mon cher Burkina Faso.

    Mon Faso.
  • Ah l'Afrique!

    Tu copies tant.
  • Le mot démocratie est un mot qui fait plus peur en Afrique!

    Je pense à la Libye qui s'est dotée des institutions démocratiques, et l'on a cru à une porte définitive de sortie.

    L'on dit qu'il faut des "institutions fortes et non des Hommes forts".

    Pourvu que ces institutions soient gérées par des Hommes neutres et possédant les moyens de leurs politiques.

    J'ai même envie de dire que "l'Afrique noire est mal partie" mais je ne suis pas un faible d'esprit pour avaler cela et faire plaisir aux "donneurs de leçons".

    Juste à nous dire que nous devrions décortiquer délicatement le mot "démocratie" et de découvrir ses lourdes conséquences. Là, l'on parlerait des démocraties et non de la démocratie.

    L'on doit savoir adapter et profiter des vertus de la démocratie, et non, que de calquer et de subir ses désagréments.

    Il suffit de voir l'exemple du Burkina, par rapport au soulèvement populaire. l'on a trouvé refuse chez le Roi, "Chef" des coutumes et des traditions, pour dénouer les tâches les plus délicates. Un repère, une référence.

    Alors, pourquoi vouloir des solutions temporaires, pendant que c'est chaud, sachant que ça risque de dérailler une fois de plus dans le temps proche ou lointain.

    Je fais un clin d'œil au royaume unis, ...

    Ah Maman Afrique, retrouves-toi en regardant juste ta personne.

    "Copier n'est jamais égalé!".

    "Celui qui ne sait où il va, qu'il regarde d'où il vient".

    Alors, osons faire une démocratie à l'Africaine et ayant tout de même une charte commune "dynamique".
  • Ah, dire que cet écrit à déjà quelques années!

    Ah, l'Afrique réveille toi.
  • Bonjour,

     

    Croire que mon billet date des années !!!

     

    Je me rends compte que j'étais en avance sur mon analyse.

     

    La triste réalité nous rattrape, et il est grand temps de:

     

    savoir qui nous sommes??

     

    savoir ce que nous devrons être.

     

    savoir que la vérité de vient pas de dehors.

     

    savoir qu'on est nous,

     

    savoir s'accepter avec nos erreurs,

     

    savoir accepter la voix divine,

     

    savoir que le capitalisme a vu ses limites

     

    savoir être.

     

    http://afric-teach.blog4ever.com

  • Ah, je pense qu'on était en avance sur le temps en nous exprimant, de cette vision, sur la démocratie.

     

    Ah, la démocratie, quel mot qui touche le monde.

     

    Le monde à t-il une norme universelle?

  • Je ne pense pas qu l'afrique serait pret à une democretie à l'auccidental...car l'Afrique n'a rien avoir avce l'auccident!! Mais aussi parceque enfin les africains commence à s'accepte, à accepte luer terre et comprenent qu'ils ne sont toujours aubliger de dependre de l'AUCCIDENT.
  • CAMPAORE, pour moi, il n'y a, aux côtés des animaux, des plantes et des cellules, qu'une seule race : La Race Humaine !

    L'Afrique est, pour moi, le berceau de toutes les civilisations, le Continent des Vieux Conteurs, qui a su garder son oralité, ses différences, ses cultures...

    Amicalement,

    Dominique
  • Bonjour Jean-François Sadys,

    Aujourd'hui on a des sommets Afrique-Chine, Afrique-Japon, Afrique-Brésil, tout dernièrement Afrique- Turquie. Je pense que ces différents sommets vont péser dans la balance des rélations Africaines.

    COMPAORE
  • Hitler élu démocratiquement, Nixon, Reagan, Bush père et fils élus démocratiquement, personnellement ça ne me donne pas envie de dire aux Africains " Vous devez mettre en place des régimes démocratiques à l'Occidentale ". Je souhaite aux Africains de faire du mieux qu'ils peuvent pour eux-mêmes et d'inventer, d'innover, de créer de nouvelles formes de gouvernance qui correspondent à leurs cultures et au monde d'aujourd'hui et de demain. L'Histoire est en marche! Tant qu'il y a eu un bloc communiste le capitalisme s'est donné un visage humain et séduisant. Il n'y a plus de bloc communiste. Le capitalisme a retrouvé son vrai visage, celui d'un système sans foi ni loi capable certes de créer d'immenses richesses mais aussi d'immenses .... misères. L'Afrique de demain regardera-t-elle encore vers l'Occident ou se tournera-t-elle vers la Chine? L'Inde? L'Amérique du Sud? Qui peut m'éclairer sur le sujet?
This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...