Force est de constater que depuis sa création,l'Union africaine draine un passif impressionnant en ce qui concerne l'anticipation pour la résolution des crises en Afrique. La crise Libyenne et plus récemment la rébellion Touareg dans une partie du Mali en sont des illustrations patentes.

Qu'est-ce qui explique alors cette situation? est-ce la faiblesse de cette institution ou des hommes qui la dirigent? Ou bien encore cela ne relève t-il pas de l'absence de volonté et d'engagement des États qui composent cette Institution?

C'est autant de question qui  interpellent intelligentsia  africaine.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

This reply was deleted.

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...