Kinshasa, capitale de l'OIF

C'est fait. Kinshasa abritera le XIVè sommet de la francophonie. François H, Abdou D., … seront au rendez-vous

 Tout est presque fin prêt pour que démarrent les travaux du XIVè sommet de la francophonie à Kinshasa, nous rassure le président du comité national de l'organisation de la francophonie; Isidore N.: préparation des places, couverture médiatique, sécurité, etc. beaucoup de congolais se réjouissent de la tenue de ce sommet. Mais il y en a qui en sont mécontents (notamment les opposants politiques)

 La francophonie est le dispositif institutionnel qui organise les relations politiques et de coopération entre les 75 Etats et Gouvernement de l'OIF. Cette dernière a entre autres missions la promotion de la langue française et de la diversité culturelle et linguistique (Ouagadougou 2004). Le Ier sommet s'est tenu à Versailles (France) en 1986 et le tout dernier (XIIIe) à Montreux (Suisse) en 2010. la RDC est le 1er pays de l'Afrique centrale et le 5è du continent africain (après Sénégal, Maurice, Bénin et Burkina) à pouvoir organiser le sommet de la francophonie.

 Pour nombre de congolais, la tenue de ce sommet est une fierté pour le pays. La RDC va focaliser l'attention de la communauté internationale. Il consacre donc le retour du pays sur la scène internationale. Ça sera un meilleur forum où les francophones du monde vont s'enquérir individuellement de problèmes que traverse le pays (l'appareil politique, les guerres, …) et tenter d'y résoudre. D'autres pensent encore que le sommet va faire entrer beaucoup d'argent au pays (hôtels, restaurants, sites touristiques,  …) l'occasion pour les congolais de monter à la face du monde qu'ils savent aussi faire de grandes choses malgré les divergences des points de vue.

 L'opposition quant à elle prévoie des actions contre la tenue de ce sommet à Kinshasa. Elle plaide toujours pour sa délocalisation. L'UDPS par exemple prépare de marcher et de faire le sit in. Il sied de rappeler que lors de son séjour en juillet dernier à Kinshasa, la ministre française en charge de la francophonie Yamin B a reçu des menaces de mort de la part des opposants à la tenue dudit sommet.

  Il est ceux des congolais qui sont tout aussi indifférent quant à la tenue de ce sommet. Il n'y a rien de concret que ce sommet apporte au pays, pensent-ils et surtout lors qu'on sait que le président français prend du recul quant à la coopération France Afrique.

 Le prochain sommet de la francophonie une vitrine sur l'extérieur pour la RDC. Il doit donc être pour les congolais non seulement l'occasion de vendre la bonne image du pays mais aussi et surtout de monter leur savoir-faire. Ni Hollande, ni d'autres membres de l'OIF ne pourront apporter des solutions miracles aux problèmes propres des congolais. D'où l'intérêt de garder momentanément les indifférents, car il est de coutume en Afrique d'être toujours de bon humeur quand on reçoit un hôte.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Eh oui, vous pouvez avoir raison. Mais ns je pense bien que le probleme pour ce pays n'est pas à incriminé une seule personne, mais tous; vous et moi y compris! Plutot que de trainer sur ce qui est passé-le vin étant tiré il faut le boire, dit-on- tournons vers l'avenir. Travaillons main dans la main. Le peuple a le pouvoir absolu! Mais, une chose que je regrete est que nous aimons trop les formalités, on ne sait pas progresser.

  • Mr Serge merci pour votre commentaire. Mais je ne vois en quoi vous pouvez confirmez que le sommet était un échec pour Kabila! A cause du discours de Hollande et des représentants du Quebec? Et si l'on s'atelle au propos d'Abdou D. et bien d'autres? Les réponses du Président à la fin du sommet ne vous ont-elles pas satisfaites? Moi je pense que personne n'a gagné ni n'a perdu. Attendons voir ce qui sera fait après que ce sommet soit parti!

  • Mr Fidele, vous me posez raiment une question qui me touche à fond et c'est très bien! Je n'avais presque rien n'attendre de ce sommet si ce n'est pas qu'un forum, un espace de discussion internationnalle qui puisse se tenir au pays. Le monde entier avait les yeux bracqués sur Kinshasa, RDC et avait eu bcp plus d'infos nous concernant en bien tout comme en mal. Mais une chose qui ne m'a pas arrangé est que l'on a pas pu nous tirer d'investisseurs, le changement climatique et la guerre à l'Est n'ont pu trouver des reponses satisfaisantes.

  • Je voulais dire "...au-delà de ce que vous dites que les gens disent de...
  • Salut Abel. Je viens de vous lire, et j'aime! Cependant j'ai une question, au-délà de ce que vous dites que les disent de la Francophonie, QU'ATTENDEZ-VOUS PERSONNELEMENT D'ELLE? UN CHANGEMENT POSITIF? UN RISQUE A PRENDRE? UNE CHANCE? Merci de me repondre
  • J'attends impatiemment la tenue de ce sommet à Kin.

This reply was deleted.

Récemment sur l'atelier