Kindia 2015: quand Canal+ verse dans l'humanitaire

Tournage du premier épisode de « Kindia 2015 ». © William Dupuy - Canal+

 

Cette semaine l'Atelier des médias reçoit Patrick Menais, le concepteur de Kindia 2015 (mais aussi le père fondateur du célèbre “Zapping”) et Anthony Orliange son co-réalisateur. Kindia 2015 c’est un projet qui court sur quatre années mêlant le journalisme et l’aide au développement. Il est organisé autour d’un fond et de collectes porté par Canal+. Quand la télé se met à l’humanitaire cela pose toutes sortes de questions sur son intention, son rôle, son regard, ses ambitions. Ces questions nous les avons posées à nos invités.

 

 

Vous pouvez écouter dans le lecteur ci-dessous la version longue de l’entretien avec Patrick Menais et Anthony Orliange

 

  • Kindia est la deuxième ville de Guinée située à 135 km de Conakry et peuplée de 250 000 habitants.
  • 2015, c’est la date choisie par les équipes de Canal + et de CapaTv pour conclure le projet. Chaque année un documentaire mesure l’état d’avancement de plusieurs actions d’aide au développement financées, pour certaines, par le fond alimenté par les téléspectateurs et par le Groupe Canal + appelé Kindiaplus. Le 30 octobre prochain sera diffusé le deuxième volet documentaire du projet.
  • Kindia 2015 est le pari d’un homme et d’une équipe qui, en plus de parler à une heure de grande écoute de santé maternelle et infantile, d’accès à l’éducation, de traitement des déchets plastiques et de préservation de la mangrove a voulu impliquer sa chaîne dans ces problématiques.

 

(de gauche à droite) Anthony Orliange, Ziad Maalouf et Patrick Menais pendant l'émission

 

Un défi de long cours

 

Patrick Menais, le créateur de Kindia 2015, est un grand connaisseur de l’univers télévisuel. Chaque jour avec ses équipes, il scrute la production de toutes les chaînes du PAF pour en extraire la substance de son Zapping. C’est fort de cette expérience qu’il en est arrivé au constat que le milieu audiovisuel avait besoin d’un “nouvel espace qui favorise la réflexion et l’engagement sur le temps long“. À ses yeux, il est “nécessaire de réinjecter raison et temporalité dans le milieu de la télévision.”

Kindia 2015 a pour objectif de présenter le travail de différentes organisations travaillant dans le développement en Guinée. Il suit leur travail pendant plusieurs années et en rend compte régulièrement. Enfin, et c’est la grande nouveauté, Kindia 2015 s’implique financièrement dans certaines actions en s’appuyant sur un fond, Kindia Plus, dans lequel les téléspectateurs peuvent faire un don.

 

KINDIA 2015 - Le documentaire

 

Un défi narratif

 

Pour Anthony Orliange, co-réalisateur du documentaire, le premier pari narratif, c’est de donner vie à ce genre de sujets: agriculture, santé, éducation, déchets ne sont pas particulièrement “vendeurs” à une heure de grande écoute. “Si vous allez à Haïti et que vous voyez des milliers de morts vous allez faire plus d’audience c’est sûr”.

 

Pour raconter, l’aventure Kindia, il s’est appuyé sur une série de personnages : bénéficiaires ou acteurs du développement. Le premier volet de la série est découpé en longues séquences décrivant des problèmes humanitaires, sanitaires ou écologiques souvent complexes. Le film montre aussi les projets d’ONG comme Guinée 44 et Univers Sel ou d’organisations internationales comme l’Unicef qui tentent d’apporter des solutions.

 

Kindia 2015 a pour ambition d’encourager l’engagement des médias et des citoyens.“On ne peut pas rendre compte d’un monde qui s’effondre sans essayer de faire quelque chose…” explique Patrick Menais.

 

Le projet s’est par ailleurs inspiré, dans son fonctionnement, d’une initiative antérieure portée par le Guardian en Ouganda.

 

 

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Journaliste en contrat pro à l'Atelier des Médias de RFI
Twitter: @manonmella

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • C'est un honneur pour la region des agrumes d'être choisie par l'équipe de CANAL +

This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...