Une meilleure administration de la santé, un personnel soignant suffisant en nombre et en qualité, la fin des barrières aux soins ainsi que de l’information et de la prévention pour une santé efficace. Voila en somme, ce que propose le candidat Kebzabo aux tchadiens en matière de la santé. Détails…

Donner un souffle nouveau à notre système de santé

Notre système de santé est à bout de souffle. En dépit des efforts financiers consentis par le Tchad et ses partenaires internationaux, des millions de Tchadiens n’ont toujours pas accès aux premiers soins, ni à des services de santé de qualité. La planification de l’offre des soins et le découpage sanitaire se font aujourd’hui au mépris des critères épidémiologiques, géographiques, financiers et sociaux. A cause de la rareté des ressources humaines qualifiées, notre système est inefficace dans la prise en charge des maladies chroniques comme les hépatites, le diabète, les maladies cardio-vasculaires, les maladies rénales qui pourtant affectent des milliers de Tchadiens.

1. Proposer une meilleure administration de la santé

Je m’engage à redéfinir le découpage sanitaire et la répartition des districts en tenant compte des critères démographiques et d’isolement géographique propres à chaque région. , la trypanosomiase humaine africaine dans les deux Logones et le Mandoul, etc. Je vais affirmer le leadership de l’Etat dans la coordination de l’action sanitaire. Les services de l’Etat prendront le contrôle dans l’élaboration des documents de politiques et de directives de santé, le renforcement du système d’information sanitaire, la mobilisation des financements ainsi que la formation du personnel.

Je m’engage à appuyer la mise en œuvre effective de la politique nationale du médicament afin de garantir la disponibilité effective des médicaments de qualité.

2. Augmenter le nombre et la qualité du personnel soignant, lever les barrières aux soins

Je doterai les formations sanitaires en personnel de santé qualifié. Chaque centre de santé sera doté d’au moins deux infirmiers, chaque hôpital de district d’au moins deux médecins et les hôpitaux régionaux d’au moins un spécialiste et de cinq médecins généralistes. Jusqu’à la fin de mon mandat, je vais m’assurer qu’au moins 700 nouveaux médecins auront effectivement intégré notre système de santé ou seront en cours de formation. A cet effet, je m’engage à créer une faculté de médecine à l’Université de Moundou en complément de celles de N’Djaména et d’Abéché qui seront renforcées. Chacune de ces villes sera dotée d’un Centre Hospitalier Universitaire (CHU) qui disposera d’un plateau technique suffisant pour permettre un encadrement approprié des étudiants et offrir des soins spécialisés à la population. J’accorderai une attention particulière au programme de formation et de spécialisation de nos médecins. Des formations spécialisées (santé publique, chirurgie, ophtalmologie, cardiologie, etc) seront assurées par nos facultés ou les universités étrangères dans les domaines où nos capacités sont limitées. Je vais créer un fonds de solidarité médicale pour garantir l’accès gratuit aux soins à tous les Tchadiens dans les formations sanitaires publiques. De ce fait, l’accès universel aux soins sera assuré grâce à un système d’assurance maladie dont les modalités seront adoptées de manière consensuelle avec les différents professionnels de la santé issus du secteur public, privé et de la société civile.

3. La santé, c’est d’abord l’information et la prévention

Le renforcement des activités de prévention sera au cœur de mes priorités. A cet effet, l’accent sera mis sur l’information et l’éducation du public pour la promotion de l’hygiène, de l’assainissement de l’environnement, d’une alimentation saine et équilibrée, de l’activité physique individuelle et collective et des loisirs Des dispositions spéciales seront prises pour prévenir les accidents de la voie publique et réduire les dépendances des jeunes à l’égard de l’alcool et des drogues.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...