L’immigration des familles haïtiennes au début du siècle dernier vers les pays nordistes et des îles de la caraïbes des départements Français à commencer vers les années 1960 pour des raisons multiples et s’expliquent par l’afflux en grand nombre d’hommes et de femmes. La communauté haïtienne est devenue l’une des races la plus nomade du bassin caribéen.  « Haïti jadis la perle des Antilles ».

 

Un autre aspect des déplacements de ressortissants haïtiens produit des effets  positifs pour beaucoup d’entre eux.

 

Le couple Morisseau Anicia Douville et Lesage originaire de la Commune d’Aquin ville située à 156 km  de la capitale Port-au-Prince et à 40 km de la ville des Cayes, chef-lieu de ce département, il devra quitter Haïti car la situation économique est insupportable pour atteindre leurs projets ; partir est la seule solution. Arrivés en Guyane, département Français, en 1970, et  fuyant  également le régime dictatorial des Duvalier.

 

Cinq enfants  vont naitre sur le sol Français (en Guyane), dont Julienne l’ainée et unique fille. Les progénitures de la famille Morisseau vont briller par leur excellent parcours estudiantin ce qui va permettre à Julienne à avoir de très grandes ambitions pour  poursuivre des études supérieures.

 

A sa majorité en 2002 elle décroche son baccalauréat d’étude secondaire avec mention Bien et vise la France pour continuer, elle fut acceptée à l’université Panthéon Sorbonne et obtient le diplôme d’études universitaires de Travail administration économique et gestion social.

 

LA JEUNE FEMME VEUT SE FORMER SANS ÉVALUER DE LOURDS SACRIFICES…

Julienne veut encore aller plus loin dans un cursus supérieur comme pour confirmer le dicton  « Une tête bien faite dans un corps sain », atteindre le sommet c’est son seul but, une nouvelle étape avec l’obtention d’un master en droit social en ressources humaines.

 

 Elle s’engage encore vers une nouvelle filière en poursuivant son cursus dans une grande école de commerce, pour décrocher le titre de Key Account manager en ingénierie, négociations d’affaires de haut niveau grands comptes BTO B (Business To Business).

 

SON ENGANGEMENT POUR AIDER…

La ville d’Aquin se réjouit de l’initiative prise par la Franco-Haïtienne de monter cette structure (OSEDH) « Ô Secours des Enfants Démunis Haïtiens » ; Julienne mène des démarches un peu partout en Europe ; sa mission est de doter plusieurs jeunes enfants d’un moyen de se préparer pour l’avenir, dans un pays où les vraies valeurs s’effritent au profit du superflu, car l’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde.

 

Julienne reprend le flambeau de son père dans le pilotage et la direction de l’école « O Secours de L’enfant  créée il y a 10 ans qui a scolarisé gratuitement plus de 3000 enfants.

L’OSEDH a vu le jour en 2013 et son siège Administratif se trouve en Guyane d’où sont originaires les membres fondateurs. Cette association de solidarité internationale régie par la loi 1901 a des activités multiples, et s’est engagée dans la scolarité de près de 300 enfants ; elle s’assure que les derniers de cette localité très éloignée de la ville d’Aquin aient la scolarité gratuite, les fournitures scolaires gracieusement, une augmentation de salaires des enseignants, la garantie de paiements de ( 10 employés dans l’école ) et en objectif à court terme un repas chaud par jour et l’aménagement de l’école actuel, à moyen termes un projet de construction d’édifice aux normes parasismiques pouvant augmenter le nombres d’enfants  au-delà de 300 ; ils participeront aussi à une campagne de reboisement par l’introduction dans le programme scolaire de modules de développement  durable, car 98/100 de la couverture végétale d’Haïti a disparu…Pour la formation des professeurs en développement durable, elle sera assuré par Sylvain MORISSEAU, le cadet de la famille, ingénieur énergétique.

 

UNE COURSE SPORTIVE EN ITALIE AU PROFIT DES ENFANTS DE L’OSEDH…

La date du 10 juin2015  restera l’un des plus beaux souvenirs pour la Présidente-Fondatrice de l’Association Haïtienne car le 16ème mémorial Stefano Ruffo, une grande course de relais de 24 KLM suivie d’un diner concert et spectacle de danses en pleine air, a été organisée dans la ville de Plaisance (Italie) à proximité de Milan en partenariat avec Valentina Carraro , brillante entrepreneuse  philanthrope italienne et l’association de la protection des métiers des chemins de fer DLF PIACENZA représentée par le Président Clémente Bernard ; l’intégralité des fonds ont été versés pour embaucher un enseignant de plus ,augmenter les salaires du personnel, du corps pédagogique et augmenter le nombre d’enfants scolarisés dans la zone rurale de Sobia la Colline.

 

Après ce grand élan de solidarité du 10 juin 2015 l’OSEDH propose  d’autres actions pour aider les jeunes enfants  démunis de Sobia la Colline en vue de leurs assurer une éducation digne de ce nom, en dépit des vicissitudes existantes dans l’instabilité politique qui parfois freine la bonne marche de certaines institutions qui prônent l’Education.

 
 
 
 
Peterson HERCULE 
Journaliste Reporter d’Images Monteur - JRIM
Guadeloupe, Avril2016

  presscaraibes@gmail.com      
 
 
 
 
 
 
Tous nos lecteurs qui souhaitent apporter une contribution quelconque afin que cette œuvre soit pérenne, nous indiquons ce site internet www.osedh.org; contact@osedh.org 17, 
allée Des Roses Résidence Flore 97320 Saint-Laurent du Maroni Guyane, 
ainsi qu’un compte Facebook : OSEDH.
Il n’existe pas de petite contribution, tout effort est louable ; les remerciements au nom des enfants.
L’éducation est un vecteur indispensable au progrès social.
« L’éducation est pour l’enfance ce qu’est l’eau pour une plante. » 
a dit La Rochefoucauld-Doudeauville
   
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Muzac Magazine

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines pr…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie Mi…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...