Journaliste, journalisme sur internet : aperçu et sens

A l'heure où se terminent les Assises du Journalisme (que j'ai un peu suivi depuis Twitter), une question simple m'envahissait soudain : qu'est-ce qu'on trouve au fond, quand on cherche "journaliste" sur le web? Donc via notre incontournable sniffeur Google. La question n'est pas si saugrenue, car elle peut constituer le premier contact, la première approche du métier, pour qui voudrait le découvrir sur internet. Voire pour qui voudrait le pratiquer.

Les enseignements sont multiples même si dus au hasard. En voici quelques-uns, sans véritable ordre de priorité :

- la leçon Wikipédia : "journaliste" ou "journalistes", même résultat. Le rang 1 page 1 est occupé par la note Wikipédia consacrée au sujet. Une sorte de claque pour la profession : c'est un service pur web 2.0 qui siffle la place à tout autre site corporatiste ou métier...
- la cause féminine : inconnu de ma part, malgré 18 ans de journalisme, une requête au pluriel nous amène sur http://www.femmes-journalistes.asso.fr/, site de l'Association des Femmes Journalistes. Loin de moi l'idée de contester la pertinence du bidule; mais si une profession est bien féminisée, et avec des femmes se comportant comme les pires hommes (ou inversement), c'est bien le journalisme! Cf : Mme Ockrent pour ne citer qu'elle...
- le (blog) petit malin : beaucoup de blogs rêveraient d'apparaître en page 1 de résultats sur Google sur cette profession... Un confrère et copain l'a fait : Eric Tenin et son http://www.lestrucsdunjournaliste.com/ Preuve qu'un nom parlant conjugué à une url nativement "SEO friendly", ça marche. Le site n'est plus forcément animé depuis fin 2009, mais c'est pas grave pour Google, qui le remonte quand même. Tant mieux pour Eric qui le mérite, et pour cet angle assez original malgré tout. Qui pourrait devenir un axe de rebond pour nombre de journalistes remerciés.
- journalistes indépendants : à ce propos, sur les blogs, on retrouve celui d'Eric cité juste avant et en deuxième lien celui de Philippe Couve http://www.journaliste-entrepreneur.com/ Cet ancien responsable de l'Atelier des Médias (ici même) ouvre la voie d'un autre journalisme audacieux et ambitieux. Celui qui se prend en mains, face à des entreprises de presse de plus en plus dures à intégrer, et où faire une carrière devient impossible.
- Agoravox ferme la marche : ultime bravade, sur une requête "journalisme" qui remonte en dernier lien de la page 1 le site citoyen, juste sur une de ces pages du "mot journaliste". L'avenir tout écrit de la profession? Collaborer gratuitement à un site participatif pour conserver une tribune et activité éditoriale? Le mouvement est déjà bien en marche...

BILAN : ce qui me frappe, c'est qu'aucun véritable projet de site sectoriel, de présentation générique et citoyenne du métier de journaliste, n'existe à ce jour... Si ce métier est tellement en danger, secoué, squeezé... pourquoi ses acteurs (salariés, entreprises, syndicats, écoles...) ne fabriqueraient-ils pas un site commun de valorisation et de pédagogie sur le journalisme? Pas un sanctuaire, mais pourquoi pas une "maison des journalistes" en ligne.
M'envoyer un e-mail lorsque des personnes publient un commentaire –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • C'est ce qu'on appelle de la web-investigation ! Très intéressant en tous cas.
This reply was deleted.

Réccemment sur l'atelier

Atelier des médias via Twitter
Rencontre avec 5 Mondoblogueurs tchadiens @DocteurTux @legeekdusud, Patrick Belngar @djounoumbiemman et @NourEcrivain http://rfi.my/1AU9Ofo 
Il y a 15 heures
RFI | Atelier des médias via Facebook

Cette semaine nous vous proposons de partir à la rencontre de 5 blogueurs tchadiens de la…

Atelier des médias via Twitter
Ukraine: un nouveau ministère de l’Information http://rfi.my/1JB28ox  Via @RFI
hier
Atelier des médias via Twitter
L’éviction d’Éric Zemmour d’iTELE fait débat dans la classe politique http://rfi.my/1JzU9YR  Via @RFI
hier
Plus...