Avec un peu de retard, voici la version intégrale des interviews réalisées à l'occasion des Assises internationales du journalisme de Lille. Des extraits de ces deux interviews vous ont été proposés dans l'émission n°31.Jean-Marie Charon, sociologue spécialiste des médias.Ecoutez l'interview (Durée: 7 min. et 49 sec.)
Marc Semo, grand reporter pour le quotidien Libération.Ecoutez l'interview (Durée: 3 min. et 35 sec.)
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • C'est avec un gros regret que je n'ai pu assister à ces débats, la faute à... des projets web 2.0 menés en presse justement! Cherchez l'erreur. Je suis Pierre sur cette confusion embarrassante entre journalisme et bloguisme. Mais je lui vois des sources plus profondes, qui doivent nous questionner tous : la difficulté à appréhender l'évolution des médias dans la presse dite "classique"; la confusion entre outils et intentions, entre contenu et contenant. L'absence patente aussi de stratégies claires, pensées et modélisées. Actuellement nous sommes dans une phase d'accélération d'équipement en sites communautaires, blogs, audio et vidéocasts, widgets, trucpédia on en passe et des meilleurs. Parfait. Sauf que le mouvement se fait de façon précipitée, juste pour en remontrer, pour rattraper le retard ou pire, juste rassurer les annonceurs. Tout ceci après plusieurs années de blocage dans les rédactions et grands navires de la presse, à ne pas vouloir saisir les nouveaux enjeux de la presse.
    Le simple fait de poser la question "à quoi sert un journaliste?" témoigne selon moi d'une crise d'identité de fond, qu'il va bien falloir aborder et commencer à traiter. Les solutions ne sont pas si compliquées, finalement. Il s'agirait surtout d'arriver à poser le schmilblick global de tout ceci. Répondre aux questions, calmer les peurs, expliquer les pratiques.
  • J’ai suivi avec intérêt les deux émissions sur l’utilité des journalistes. Une chose m’a frappé : c’est la confusion entre informer et communiquer qui s’est sournoisement installée ici comme dans d’autres débats depuis 20 ans. Quand un journaliste, Francis Pisani en l’occurrence, dit que les ONG, les blogueurs, etc. apportent aussi des choses intéressantes, il a raison. Mais ceux là, et d’autres, apportent ces choses intéressantes de leur point de vue, parce que faire connaître ces éléments d’information les sert d’une façon ou d’une autre . Même les ONG ont une stratégie de communication, pour servir les intérêts des personnes pour lesquelles elles agissent, pour relancer les appels aux dons, pour mobiliser l’attention des politiques ou … des journalistes ! Même le bloggeur qui lui aussi nous « apporte des choses » est nolens volens dans une stratégie de communication : il veut évoquer tel fait ou donner telle analyse parce que cela le touche en tant que citoyen, amateur de ceci ou opposé à cela, d’abonné au gaz ou d’usager de .. . Son témoignage est bienvenu, son point de vue est légitime, mais manque deux caractéristiques qu’apportent l’intervention du journaliste: la garanti que celui qui publie l’information l’a passée aux cribles de règles d’honnêteté et de la contradiction, et qu’il n’a pas d’autres stratégie que de la diffuser parce qu’elle paraît à une équipe avoir une pertinence pour la collectivité ou une partie de la collectivité. On me dira que les équipes des nouveaux médias font cela. C’est vrai, et dans ce cas elles sont composées de journalistes , n’en déplaisent aux commissaires de la carte et aux fiscalistes! Supprimer le commentaire
This reply was deleted.

Récemment sur l'atelier

Houda Belabd posted photos
Dimanche
Houda Belabd posted a photo
En cette journée ensoleillée du printemps, il fait bon flâner en pleine île de la Jatte.Située à la…
Samedi
mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines pr…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines pr…
4 févr. 2019
Plus...