Depuis son retour de l’Afrique du sud, où il a été en exil, l’ancien président Aristide garde un profil bat qui dérange certaines autorités. Cette semaine, une plainte a été déposée au parquet du tribunal civil de Port-au-Prince contre l’ancien chef d’état.


Selon les plaignants, ils auraient été victimes d’exploitations dans tous les sens par l’ancien prêtre catholique à travers son œuvre sociale (la fanmi se lavi). Docteur Aristide était un fervent défenseur des couches défavorisées du pays, sous la dictature de Jean Claude Duvalier.


Toutefois, par le biais de son avocat, Me Camille Le Blanc, Mr Aristide s’est dit prêt à répondre à la question de la justice haïtienne. Ainsi, va-t-il enfin sortir de son silence ? Il faut rappeler, depuis qu’il est rentré au pays le 18 mars 2011, personne ne sait pas trop, ce qu’il fait dans le pays. Un silence qui inquiète beaucoup, lorsqu’on sait que les Etats-Unis n’avaient pas souhaité qu’il rentre dans le pays craignant sa capacité de nuisance.


L’ancien locataire du palais national, faisait l’objet déjà de plusieurs plaintes contre sa participation présumée dans le trafic de la drogue, le blanchiment d’argent et des violations des droits de l’homme. Cependant, aucune action judiciaire concrète n’a jamais été menée contre sa personne. En effet, on qualifie toujours de persécution politique toute tentative pour forcer l’ancien chef des (chimères) à rendre compte de sa gestion des choses publiques.


Pourtant dans un pays comme la France, c’est tout à fait normal qu’un ancien président se présente par devant un juge d’instruction pour répondre à ses questions. Mais en Haïti, le copinage, la corruption constitue un handicap pour l’avancement de la démocratie dans le pays.


Jean Bertrand Aristide, est le premier président haïtien qui est élu dans des élections libre depuis l’indépendance d’Haïti, mais qui à chaque fois a été contraint de laisser le pouvoir par la force. Cependant, malgré lui, il reste l’homme le plus populaire en Haïti.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...