Je suis malgache, je suis apprenti Al-Qaïda

Chers lecteurs, je ne sais plus quel malheur a frappé mon pays. Après les milliards de criquets qui ravagent les cultures et une transition aussi ballottée que l’estomac  d’un voyageur qui a horreur des trains, voilà que les attentats aux bombes artisanales reviennent. Il fut un temps, dans les années 2009-2010, où des pseudos-terroristes semaient la peur dans la capitale avec des pétards bombes, mais avec le temps, ça s’est estompé.

 

dynamite1(Source image)

Mais ces derniers jours, des tentatives de terrorisme à la bombe refont surface par-ci, par-là dans les lieux publics de la capitale. C’est à se dire qu’il y a vraiment des gens qui ne trouvent pas mieux à faire qu’à effrayer l’honnête citoyen malgache qui essaie de vivre paisiblement. Qui sont-ils ? Ils touchent combien par mois ? Sans compter les conséquences fâcheuses qu’ils font subir à la réputation de la Grande Île, ils dégradent la qualité du made in Madagascar.

Déjà que les médias nationaux et étrangers participent généreusement à faire passer Madagascar comme la Miss Monde de l’insécurité, je doute fort que ce scandale de série d’attentats à la bombe artisanale encouragerait encore les touristes à mettre les pieds ici ou à acheter les produits malgaches.

Le « vita gasy » est unique en son genre. Pour ne citer qu’un exemple : Y a que durant un kidnapping made in Madagascar que les bandits se trompent de cible. Et comme si ce n’est pas déjà assez ridicule, ils en rajoutent encore en te faisant un prix d’ami sur la rançon! (lol) Vous souvenez-vous de l’enlèvement chez Henri Fraise ? Et je ne vous raconte pas à quoi ressemble un thriller « vita gasy ».

Traitez-moi de sans-cœur, chers lecteurs, mais quand j’entends aux infos qu’une bombe a explosé dans tel ou tel endroit de l’île, je suis curieux de savoir s’il y a eu un mort. Après quoi, je rigole quand les journalistes enchaînent avec « heureusement qu’il n’y a eu aucun blessé ». Pardon, mais soyons d’accord et ne faisons pas la sourde oreille, les bombes malgaches c’est un peu comme les pets inodores : ...Lire la suite sur MONDOBLOG

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

ziad maalouf posted a blog post
L’Atelier des médias est allé en Turquie pour enquêter sur la liberté d’expression dans le pays. No…
26 déc. 2017
Mélissa Barra posted a blog post
Le 8 décembre 2017 s’est tenue à Paris la remise du Prix Numérique et Transparence. Il récompense d…
15 déc. 2017
ziad maalouf posted a blog post
Nées il y a douze ans en France, les conférences gesticulées désignent un exercice d’expression en…
20 oct. 2017
ziad maalouf posted a blog post
En 2005, Anjan Sundaram renonce à de brillantes études de mathématiques aux États-Unis pour partir…
18 oct. 2017
Plus...