La femme de Moussa Kaka est de passage à Paris pour quelques jours. Elle vient évoquer le sort de son mari, Moussa Kaka, journaliste et correspondant de RFI au Niger. Moussa Kaka est emprisonné depuis le 20 septembre 2007 à Niamey. Il lui est reproché d'avoir été en contact téléphonique avec les rebelles du nord du Niger.Après 9 mois de détention, Moussa "se porte bien" et "essaye de tenir tant bien que mal", explique Jamila. "Ils sont 14 dans la cellule de Moussa", raconte-t-elle.Ecoutez l'interview de Jamila (Durée: 5 min. et 18 sec.)
Jamila doit tenir une conférence de presse à Paris et accorder des interviews à plusieurs médias français pour attirer l'attention sur le sort de son mari qui a décidé de ne plus répondre aux questions du juge après le rejet de sa demande de remise en liberté.Plus d'informations et vos messages de soutien sur le site liberezmoussa.fr.[Photo: Philippe Couve/RFI]
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Il faut continuer le combat Madame pour avoir la libération de votre mari.
    Le journalisme est un métier noble. Continuons de lutter pour faire respecter ce métier.
  • Je ne comprends pas l'acharnement des autorités du Niger. les collègues de Moussa continue de se mobiliser, et ca donne chaud au coeur, mais que font les autres médias??? Et surtout que font les autorités françaises?
    Je suis la situation de Moussa depuis le début, et j'ai du mal à comprendre que rien de bouge. il risque tout de même la prison à vie pour avoir fait ce métier si utile, si compliqué....
    Futur journaliste, je me sens fortement concerné par sa situation.
    Saluons le courage de sa femme, bravo à vous ! Ne baissez pas les bras !!!
    C'est parfois aussi ca la liberté de la presse... un véritable combat....

    Un site pour la pétition et les messages de soutien. suffit de cliquez sur le lien plus haut...
  • chui tres triste de fette moussa est toujour en prison.ce demande au autoriter nigerien de faire tous possible pour liberer moussa.
    jamila,je vous encourage
This reply was deleted.

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...