"En Ouganda, il y a une guerre qui est plus ancienne que ses soldats"

Ce n'est pas moi qui le dit, c'est cette vidéo :


Désolé pour les non-anglophones, mais pour vous expliquer un peu plus ce que cette séquence raconte, j'ai joint au téléphone Christophe Abric, l'un des fondateurs de l'excellent blog "La blogothèque" (bien plus qu'un simple blog en fait).

L'ONG "Invisible Children" lance donc une levée de fond citoyenne accessible via le site Kickstarter jusqu'au 10 mars 2010, alors n'hésitez pas à en parler autour de vous...

Cette "association de gens normals", c'est aussi l'association d'amoureux de l'image, des productions alternatives et engagées qui ont, la même année en 2003, décidé de se bouger les fesses...
Invisible Children c'est l'histoire de trois jeunes réalisateurs américains décidés à raconter des histoires sur l'Afrique sans trop bien savoir à quoi ils vont être confrontés. Débarquant en Ouganda, ils découvrent le parti unique de Yoweri Museveni et les longues files d'enfants migrant sur les routes pour fuir le destin d'enfant-soldat enrolés dasn les rangs de la LRA (Lord Resistance Army). Leur expérience sera traduite par un documentaire, désormais régulièrement diffusé dans les écoles américaines.Ces trois réalisateurs incarnent parfaitement cette génération consciente et active qui, las d'une culture "prêtes à consommer" (j'ai bien eu envie ici de vous mettre un lien vers la "ferme célébrité en Afrique", mais je refuse de leur créer du trafic) sont allés chercher eux-mêmes les histoires que les médias traditionnels ne leur racontent pas.

Il en est presque de même pour le coté alternatif de la blogothèque, au départ un simple blog, qui commence avec une ode au talentueux Jeff Buckley et qui finit comme l'instigateur d'un nouveau standard de découverte musicale avec les concerts à emporter. Le concept des concerts à emporter est simple, mais sa force réside dans la qualité de sa conception. De jeunes musiciens, inspirés et peu connus du grand public, jouent acoustique dans la ville, aux milieu des passants, rentrant chez les gens ou accompagnant les touristes en goguette.
Personnellement j'ai un faible évident pour ce chef d'œuvre, n'ayons pas peur des mots, qu'est The flying club cup, ce formidable plan séquence de prêt d'une heure accompagnant l'artiste Beirut dans une déambulation orchestré dont voici le début :
Vous l'avez entendu dans l'entretien, le groupe Polyphonic Spree est d'ors et déjà partant pour l'aventure et pour encourager ce projet qui, je vous le rappelle, attend votre contribution, je ne résiste pas à l'idée de vous proposer un dernier extrait d'un des concerts de ces joyeux illuminés non pratiquant.
Bonne écoute !
M'envoyer un e-mail lorsque des personnes publient un commentaire –

Réalisateur de l'émission l'Atelier des médias, j'aime aussi prendre le temps de parler des choses qui me tiennent à coeur.
Vous pouvez me suivre sur Twitter @cuisineanxious
L'ensemble de mes écrits et de mes illustrations sont en creative commons, vous pouvez les partager, les reprendre ou les remixer si vous me citez.
Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License.

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Ca y est le projet à été entièrement financé...A priori grâce à un important don de dernière minute.
    Toutes les infos dans le billet de la blogothèque.

    On sait également désormais quelle sera l'affiche puisque les groupes Yeasayer et Lykke Li Viennent de se rajouter à la présence de Polyphonic Spree.
  • Tout à fait d'accord avec mon frère Liimba.Karl Marx n'est pas infaillible mais il enseigne que les guerres idéologiques sont toujours des guerres nourries par la ou les classes dominantes et dont le fondement de la domination est L'ARGENT.Partout en Afrique et ailleurs où il y a une rébellion,c'est la richesse économique de la zone.La Casamance n'est pas la zone la plus pauvre du Sénégal.
  • Les guerres plus anciennes que leurs soldats sont les guerres les meurtrières et cells qui durent le plus longtemps dans. le monde.Pourquoi?Parce que ces guerres sont des guerres dont les conditions qui les font exister sont construite culturellement bien avant leurs soldats et leurs victimes.Ce ne sont des guerres idéologiques transmises de génération en génération.
This reply was deleted.

Récemment sur l'atelier

Atelier des Médias - RFI via Facebook

#Concours Si vous avez entre 18 et 25 ans et que vous pensez pouvoir expliquer le concept de…

Atelier des Médias - RFI via Facebook

Plus d'infos ici :…

Atelier des Médias - RFI via Facebook

Faire de la radio, OK ✔️ Faire de la radio en public, OK ✔️ Faire des dramatiques radio en…

Atelier des Médias - RFI via Facebook

La jeune femme que vous voyez en-dessous s'appelle Ada Lovelace, elle est née en…

Plus...