Le Togo est en quête de partenaires fiables pour l’exploitation du phosphate carbonaté que le pays possède en grande quantité- Le Togo fait en effet partie des principaux producteurs de phosphate en Afrique et recherche ainsi à s’associer pour l’exploitation du phosphate carbonaté et la construction d’un complexe de fertilisants.

Selon le dernier conseil des ministres tenu vendredi, « le ministre des Mines et de l’Energie a rendu compte  de l’évolution du processus en cours qui a déjà permis de retenir et de classer trois compagnies susceptibles d’accompagner le gouvernement dans ce projet majeur pour l’économie et l’industrie togolaises ».

A l’heure actuelle et malgré la période électorale, le gouvernement a ouvert les négociations avec les compagnies identifiées dans l’ordre de leur  classement. Ce secteur est en effet vital pour l’avenir du Togo qui grâce à l’exploitation du phosphate carbonaté, va construire une usine d’acide phosphorique et industrialiser la filière pour amener à terme une source de revenus et d’emplois stables qualifiés au Togo.

Le Togo est un grand pays exportateur de phosphate. La production annuelle en phosphate marchand est passée de 119 500 tonnes en 1961 à 2 932 800 tonnes en 1980 et à 3 390 000 tonnes en 1989. Après ces années fastes, la production a très sensiblement baissé dans les années 90 et 2000. Elle a repris après plusieurs réformes et a atteint, selon des sources officielles, 1 110 000 tonnes l’année dernière.

 

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...