Les éléments Mai Mai Kata Katanga ont fait une incursion  la nuit du mardi, 24 au au mercredi, 25 décembre 2013 dans trois villages  au Sud-ouest de Moba. Bilan : cinq vaches volées dans une ferme de Pepa. Les autorités  civiles  en place se disent préoccupées.

L’incursion des miliciens Mai Mai Kata Katanga est survenue vers deux  heures du matin mais accompagnée des tirs nourris dans les villages de Mututu, Mulonde et Katenda. Tous ces villages sont situés à environ 85 km au Sud-ouest de Moba. Les populations tirées  de leur sommeil  par des tirs et prises de panique ont fait mouvement vers Pepa. Elles sont retournées  dans leurs villages respectifs vers les heures du soir après le départ des miliciens. 

Des sources concordantes avancent le nom d’un certain Chef Mai Mai Katenda,  actif dans la zone montagneuse de Ntoya couvrant  la localité de SELEMBE, à 165 km de Moba, et ouvrant   la voie vers le village Mwanza à 90 km, pour avoir conduit les miliciens  dans ces villages.

Le groupe de Mai Mai Kata  Katanga  est reparti de ses villages avec cinq vaches arrachées de la ferme d’Elgima dans le secteur de Pepa. Ces éléments ont ensuite jeté des tracts annonçant leur prochaine attaque sur Moba centre avant la fin de l’année.

A Kongolo, l’Agence nationale des renseignements, ANR, a procédé lundi, 16 décembre 2013, à l’arrestation d’un élément Mai Mai de Yakutumba.  L’ANR a surpris sur le prévenu une arme de marque AK 47 avec minutions. Les autorités appellent la population à plus de vigilance.

Ce Mai Mai est connu sous le nom d’Edingwe. Il vient d’être arrêté  au village de Mukuluzi dans la chefferie de Muhona à 42 km au Nord-est de Kongolo.  Il affirme provenir du secteur de Lusangi au Maniema. A peine arrivé en territoirede Kongolo, l’ANR indique qu’il s’est livré aux tracasseries au moyen de son arme sur la route qui relie  Kongolo en passant par Sola à la localité de Kibangula au Maniema.

Le service de renseignements affirme avoir surpris sur lui des effets militaires : une arme de guerre du  type  AK 47, dix minutions et une  tenue de FARDC, Force armée de la République Démocratique du Congo..

Les éléments de l’enquête préliminaire déterminent  que le Maimai provenantdu Sud Kivu fait partie du  groupe de Yakutumba actif en territoire de Fizi.

Edingwe vient ainsi  d’être remis à la disposition des autorités de FARDC  pour son transfert à l’Auditorat de la garnison militaire de Kalemie.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...