Petite pause au milieu des vacances pour parler d'Ibrahim Maalouf qui revient, à la rentrée, le 25 septembre, avec deux albums très différents qui font suite à Illusions en 2013 et à l'album en collaboration avec Oxmo Puccino : Au pays d'Alice.

Le premier s'appelle Kalthoum et reprend un des succès de la diva Oum Kalthoum appelé Alf Leila Wa Leila. Ibrahim Maalouf avait déjà repris Fairuz, la célèbre chanteuse libanaise. C'est cette fois-ci l'icone égyptienne qui a les faveurs de sa trompette quart de ton.

L'autre album s'appelle Red & Black Light, et il a été composé par Ibrahim Maalouf. Moderne, vibrant, rock et électro, Ibrahim Maalouf prouve qu'il est à l'aise et pertinent dans tous les genres.

On vous offre un extrait remarquable :

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...