Haiti, un pays sous la menace de l’ebola.

C’est en 1976 en République démocratique du Congo que le virus Ebola a été identifié
pour la première fois. Il avait alors causé une importante épidémie, tuant quelques 1500 personnes. L’ebola c’est quoi? La fièvre Ebola est provoquée par un virus très contagieux et souvent mortel. L’homme est d’abord contaminé lors d’un contact avec le cadavre d’un animal infecté, avant sa cuisson. Par exemple des chauves-souris, qui sont mangées en Guinée. Ensuite, le malade devient contagieux pour les autres humains, par contact avec les muqueuses [membranes très fines à l'intérieur du nez, de la bouche...] ou avec des lésions causées sur le corps (plaies, coups, brûlures…). Il n’existe ni vaccin, ni traitement contre ce virus.
Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, 567 cas dont 350 décès ont été recensés depuis le début de l’épidémie, en mars 2014.

Depuis toujours Haïti est un pays libre, nous sommes toujours la proie des épidémies les plus répendues, mais pour quoi? La preuve en est grande avec la présence du choléra et la toute dernière qui est le chikungunya. Aujourd’hui c’est l’ebola… Nous disons « NON » , il faut ramener les choses à  son juste proportion.  Faisons appel aux autorités concernées haïtiens de commencer à faire des préventions et de préparer la population à cet effet si au cas ou le virus nous attaque a plein fouet. Pour combattre cette épidémie, les préventions doivent commencer a partir de nos aéroports et ports comme pour le cas de la France. Des équipes médicales françaises sont présentes à l’aéroport de Conakry (Guinée) et à Roissy (France) pour empêcher le virus d’arriver sur le sol français. Prenons compte du choléra qui était arrive au pays avec la présence des Népalais ( qui sont des Africains), pendant que l’ebola fait rage en Afrique, quelles sont les mesures adéquates que les autorités haïtiennes ont déjà prises à l’encontre de la Minustha spécialement des troupes Africaine? Quelles sont aussi les mesures déjà prises par les responsables du touriste, le ministre des Affaires Étrangères, de l’agriculture et des autorités des gardes cotes?

Appel à la population! Restez vigilant, suivrez les conseils des autorités concernées et de bien se protéger en consommant des produits locaux spécialement de la viande car un animal infecté peut être tué et emballer sans être analyser. Prudence!

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...