Guerre et Paix: les fausses jumelles!

« Guerre et paix » ! Tout comme le titre donné par Léon Tolstoï à son roman publié, en 1825 et en 1869, deux jeunes mondoblogueurs ont trouvé utile d’égarer quelques-unes de leurs idées sur la vie de ces jumelles au destin opposé nommées « la guerre et la paix », qu’ils caractérisent de « fausses jumelles ».Loin, de présenter comme Léon Tolstoï un aspect fataliste à la très chère jumelle « guerre » qui visiblement semble inoffensive, attirante mais très cruelle une fois qu’on la provoque, les deux mondoblogueurs, quoique n’étant pas des sadiques, pensent quand même qu’il est important à tout individu d’asphyxier la très chère jumelle guerre dès son sommeil pour éviter les souffrances et conséquences qu’elle engendre une fois réveillée. Car selon eux, c’est justement ce courage qui manque le plus souvent, à tous ceux qui n’ont jamais résisté aux propositions diaprées aux couleurs de l’égoïsme, de la recherche du pouvoir, de l’envie de dominer et autres maux de « dame guerre ».Mais en fait, que dit réellement Léon Tolstoï ?« Guerre et Paix » ! Mots très courts mais complexes dans leur cohabitation avec l’humain. Ces deux termes s’enchevêtrent dans une dialectique infernale et mettent perpétuellement en défi le genre humain face à sa complexité et son ambivalence. La complexité de l’homme réside en effet, dans le fait qu’il est difficile de le connaître. Et cette connaissance, s’il y a lieu, ne peut être que partielle. Quant à son ambivalence, l’homme est à la fois lui-même et son contraire. Il est à la fois Caïn et Abel. Cela se manifeste dans ses humeurs et actes. Malgré une tentative de protection de ces deux caractères par le désir de créer l’État, l’humanité reste inefficace pour créer et garantir sa paix perpétuelle qui pourtant lui sera salvatrice. Pour Tolstoï, les véritables explications de la guerre sont inaccessibles à l’entendement humain et la guerre est ainsi inéluctable.Que dire, alors, à propos de la théorie de Tolstoï ?Même si on reconnait à la guerre sa complexité tout comme à l’Homme, il faut toutefois, dire qu’elle peut être mis hors d’état de nuire, pour peu qu’elle ne soit pas invitée à franchir les frontières des hommes conscients, voulant cheminer qu’avec la très adorable jumelle dame paix ! Difficile sera ce voyage aux côtés de dame paix, tout en évitant l’ombre de dame guerre. Mais, en fait, elle n’est pas chose impossible. Même si « la paix est un rêve suspendu » comme le dira l’ancien Secrétaire Général de l’ONU, Kofi Annan, il n’en demeure pas moins que ce rêve peut être transformé en réalité grâce à l’action. Et oui !! Comme le dira Robert Charbonneau « seule l’action donne la paix ».La guerre n’est elle pas la résultante de la cruauté du genre humain ?Il n’y a plus besoin de démontrer que la guerre n’est que destructrice. Elle éprouve l’ingénioisité de l’homme et le réduit à son état le plus animalier. Celui qui était bon devient mauvais. Il ignore tous liens et ressemblances avec son prochain. Les deux guerres mondiales ont fait perdre à l’humanité des milliers de vies humaines, des économies entières… Le Japon malgré sa troisième place économique mondiale aujourd’hui, est encore sous le choc de ces guerres et précisément sous la Seconde de 1939-1945 (Hiroshima et Nagasaki). Aussi, l’expérience de la guerre civile en Sierra Leone, en RDC et au Liberia prouve à suffisance la cruauté de l’homme. Des enfants-soldats pouvaient tuer leur propre parent, sans s’en rendre compte. D’autres encore, à cause des préjugés et des complexes d’infériorités et de supériorités entre race, font de la guerre leur idole. Mais comment juger l’autre, justement quand on ignore tout de lui ? Aller à la rencontre de l’autre sera ainsi un autre moyen d’éviter la guerre mais plutôt d’inviter la paix. Effectivement, « on ne juge pas un livre, à cause de sa couverture ». Il faut le parcourir, le lire, détecter les secrets qui y sont cachés pour lui donner une appréciation. Sans cela, l’homme continuera de rester un loup pour son prochain.Chose bizarre, malgré les conséquences alarmantes qu’entraîne la guerre, tristement, l’être humain dans sa lâcheté s’entiche de dame guerre dans l’aveuglette. L’amour rend aveugle dira t-on ! Drôle d’amour n’est ce pas ? Les plus récentes guerres au Mali et en Centrafrique, et la menace de guerre civile en Égypte, doivent faire interroger les défenseurs de la satisfaction des besoins de l’homme à tout prix. Elles doivent aussi interpeller la conscience des fabricants d’armes. Ceux-là même, qui par leur investissement dans la fabrication d’armes, peuvent avec cet investissement contribuer à apporter la paix. Car ils pourront lutter de ce fait contre la pauvreté et assurer le bien-être de tous. Les Élus doivent, par ailleurs, travailler de bonne foi pour freiner des désirs de violence et mouvements de contestation venant de leurs peuples.De la religion à la paix quel lien établir?« Il n’y a pas de chemin pour la paix, la paix est le chemin », dira Gandhi. Comme Gandhi à travers cette citation et son existence exemplaire, l’Islam en tant que religion prône la paix. Lorsqu’en 622 de l’ère chrétienne, le Prophète Muhammad en arrivant à Médine (ville d’Arabie Saoudite), affirma: « Ô vous les gens, répandez la Paix… » Mais aussi, il affirma ceci:« Celui qui opprime un citoyennon musulman, qui lui retire ses droits,exige de lui plus qu’il ne peut supporter,et qui le contraint à une quelconqueconcession, je serai le défenseur de cetopprimé le jour du jugement dernier »Chez les chrétiens, il sera écrit dans Mathieu 5:9 « Heureux ceux qui font œuvre de paix: ils seront appelés fils de Dieu » et dans PS 34:15 « Évites le mal, agis bien, recherche la paix et poursuis-la ».Le Célèbre Tibétain Dalaï Lama ajoutera, « le désarmement extérieur passe par le désarment intérieur. Le seul vrai garant de la paix est en soi ». Un surf rapide sur les vagues musulmanes, à celles bouddhistes pour accoster sur les plages chrétiennes, dégage que la recherche de la paix n’est juste qu’une conviction personnelle d’abord avant d’être collective. Il n’y a donc pas de solution à la Paix mais la Paix c’est la solution comme le dira un grand homme. Et ceci demande l’implication de chacun pour l’instauration de la paix dans les communautés, en tout temps et en tout lieu. La PAIX, n’est elle pas avant tout un comportement de vie ?Salam Aleikoum « Paix soit avec vous tous » chers lecteurs.Article co-écrit par le Guinéen KABA Madigbè Bintoula et la Togolaise Nora NOVIEKOUMercredi 31 Juillet 2013 ! Ce billet est également disponible sur: http://noranov.mondoblog.org/2013/07/31/guerre-et-paix-les-fausses-jumelles/
M'envoyer un e-mail lorsque des personnes publient un commentaire –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

Atelier des Médias - RFI via Facebook

En #Russie, Poutine veut séduire les médias. ↙️…

Atelier des Médias - RFI via Facebook

Une appli audio pour découvrir les identités multiples de la capitale…

Atelier des Médias - RFI via Facebook

#Tuto Comment créer un bot Twitter simplement via Numerama ⍔…

Atelier des Médias - RFI via Facebook

#Turquie 🇹🇷️ Un parquet d’Istanbul a émis jeudi 10 août des mandats…

Plus...