Situé à l’entrée sud de la ville de Natitingou, tout juste derrière l’Ecole Primaire Publique Ourbouga, le site du Conseil des Activités Educatives du Bénin (CAEB) est équipé pour promouvoir l’excellence scolaire et aider les parents d’élèves les plus méritants. Les activités du CAEB sont matérialisées à travers les opportunités et services qu’offrent les Centres de Formation et d’Animation (CFA). Un des services de ces derniers est l’installation et la gestion de bibliothèques. A Natitingou,  la bibliothèque du CAEB bat tous les records. Découverte.

                                                                                                                Ghislain GANDJONON

Pour la petite histoire…

Bientôt 30 ans qu’a vu le jour le Conseil des Activités Educatives du Bénin (CAEB). D’abord « association » ensuite devenu «  ONG » il a été fondé par un collège d’enseignants dirigé par monsieur Sébastien AGBOTON dans le but d’apporter un plus au système éducatif Béninois. De par sa noblesse, son amour pour la jeunesse et excitée par son envie de voir la jeunesse béninoise cultivée, la fondation Vallet, du Français Odon VALLET, se fait partenaire privilégié du CAEB. Et pour se rendre plus pratique sur le terrain, au sein du CAEB, il sera crée les Centres de Formation et d’Animation (CFA).D’abord installé seulement à Porto-Novo où il a son siège national, le CAEB va étendre ses tentacules sur le territoire national béninois à travers l’installation des CFA dans plusieurs villes du Bénin dont Cotonou, Parakou, Abomey et tout récemment à Lokossa et à Natitingou. Sa principale activité ou du moins ce qui le rend plus visible est sa bibliothèque.

La bibliothèque du CAEB de Natitingou et ses activités

Ici, à Natitingou, installée dans une salle non seulement vaste mais surtout très bien équipée, aérée et éclairée, la bibliothèque du CAEB regorge d’un nombre important de rayons dans lesquels sont 

disposés plus de 3.000 livres. Des ouvrages scolaires et universitaires aux encyclopédies et atlas, des romans en passant par les magazines d’informations pratiques, la bibliothèque du CAEB-Natitingou se révèle être une des rares bibliothèques les mieux équipées de la commune, sinon du département. En moyenne par jour, elle reçoit 200 visites, pour la plupart des élèves, des universitaires et des professeurs. Aux dires de monsieur Anatole KPEHOUMBE, le Directeur des lieux, les mercredis à partir de 10 heures et les samedis, « on dénombre plus de 300 fréquentations ». Selon ses estimations, « la moyenne de visite par jour peut passer de 200 à 400». Autant de choses qui font de cette bibliothèque le centre de lecture qui a battu le record de fréquentation dans les départements de l’Atacora et de la Donga. Deux sur trois des visiteurs avouent y venir compte tenu de la diversité des livres qui y sont parqués. « Qui qu’on soit, on a toujours un livre, quelque part dans un rayon qui répond à ses attentes » confie Honoré, un des étudiants de l’Ecole Normale Supérieure de Natitingou. Et pour mieux accompagner la maison dans ses activités, les lecteurs ont créé deux clubs de lecture dont un junior et un senior. Ils sont essentiellement composés d’écoliers et de collégiens. Toujours dans le souci de rendre plus optimale la disposition spatiale, le CAEB et ses partenaires ont décidé d’agrandir l’espace en augmentant le nombre de places assises de 150 à 3OO.

Le CAEB et les bourses Vallet

Non seulement au service des élèves mais aussi des parents, le CAEB,  grâce à son partenariat avec la fondation VALLET, offre des bourses aux élèves les plus méritants allégeant ainsi la tâche aux parents. A Natitingou, la bourse Vallet est disponible au CFA pour tous les élèves qui brillent par leur excellence. A la date d’aujourd’hui, entre autres établissements scolaires ayant déjà bénéficié desdites bourses, on peut citer le Cours Secondaire Saint Augustin, le Lycée Militaire de Jeunes Filles, le Lycée de Jeunes Filles, le Collège d’Enseignement Général 1  et quelques bénéficiaires hors-pairs tels que les 1ers  au CEP et au Championnat National de Mathématiques.

Faites-y un tour et monsieur Anatole K., qui dirige la maison de main de maître depuis son installation, et son collaborateur, Marcel le bibliothécaire, vous accueilleront avec leur sourire des plus charmants. Et si vous y êtes déjà, bonne lecture.

 

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...