Tintin chez les Golden Blog Awards 2011

Je l'avoue. Je n'avais jusque-là jamais assisté à une cérémonie de remise de prix à des blogueurs... J'ai pu relever ce défi essentiel et me suis senti un peu comme Tintin, vous savez le petit reporter et "vieux" journaliste aventurier. Sans Milou ni Haddock, mais grâce au contact d'un collègue et à l'entremise d'une société partenaire de l'évènement des Golden Blog Awards 2011, j'ai décroché en effet mon ticket d'entrée. Et me suis rendu donc à la Mairie de Paris, où la petite fiesta se tenait benoitement, le 16 novembre dernier.

Enfin, "petite" est une illusion sous-dimensionnée. Dès l'entrée, à la file d'attente immense réunie dehors, le webeux de sortie se dit qu'il va participer à un "truc" hors norme, énorme. Même la soirée apéritive de Loïc Le Meur, lors du salon LeWeb début décembre, fait moins, c'est dire... Confirmation à l'intérieur : une sécu digne d'un concert de Lady Gaga; des centaines et centaines de personnes; plusieurs salles mobilisées sous les dorures de la République matinées de rose pétant et bleu electro; du staff en veux-tu en voilà. Les invités parlent, trinquent, rigolent, trépignent, etc. La night quoi.

 

Branchés, poules et "avenir de l'humanité"

En ces lieux vibrants, je me sens... un peu vieux d'ailleurs. Moi et mes premiers blogs ouverts en 2003, je ne vois autour de moi que de jeunes éphèbes masculins branchés ou aspirants hipsters, des filles à talons et effets moulants, le tout endimanchés. Même un Gonzague croisé dans la foule, semble faire prof de fac ou directeur de projet, c'est dire. Les quelques rares vrais "vieux" -comme Jacques Froissant ou Eric Tenin ou moi-même- font un peu tache... On se cherche du regard d'ailleurs et de la poignée de main. On a le réflexe "analyse ethno-sociétale en environnement immergé".

Mais il n'y a pas que le climat, il y a les paroles, les gestes. En début du discours d'accueil, le ton c'est quelque chose comme : "salut les jeunes, vous, l'avenir de l'humanité", lancé fleur au fusil par l'adjoint "techeux" de service (en l'espèce le très enjoué Jean-Bernard Bros). Très flatteur au fond, pour un public qui... s'en fout un peu. La fameuse génération Y ! Et puis on a eu droit aussi aux invités "VIP", pour faire classe. Comme l'ex star du porno Katsuni, ou encore le boss de la chaîne coiffeuse Franck Provost, personnes connues en effet pour leur haute implication (!) sur les blogs ou réseaux sociaux... Vous allez me dire Franck, "ne coupe pas les cheveux en quatre" alors que Katsuni pourrait me retoquer d'un "nom d'une pipe" !

 

Messages et ambiances

Passons sur ces détails. Côté timing, les prix défilaient comme au Festival de Cannes. Et comme à Cannes, avec ces messages sociétaux décalés : par exemple de souligner qu'un blog auto tenu par une fille et qui gagne (cf : actualite-voitures.fr), c'est 'achement bien. On a eu droit aussi au "visiteur rigolo", en l'espèce un faux banquier avec haut de forme, venu appeler à soutenir le mouvement "Occupy Défense". Pas de pot, entre deux fraises tagada et trois craquements de parquet ciré, ça n'applaudissait pas des masses chez les bo-blogueurs...

Côté ambiance toujours, p'tits jeunes comme plus vieux partaient à l'assaut des tables de p'tits fours et des flûtes de champagne, dont la durée de vie excédait à peine celle d'un tweet ou d'un prix de blog. Jeux vidéo d'arcade, quelques stands et des animations achevaient le tableau festif. Comme l'excellent duo de DJ, qui a enflammé les tympans, même si aucun dance floor spontané ne s'est finalement déclenché. Les blogueurs se limitaient à se trémousser mollement et à voir si on les reconnaissait.

Au bout d'un moment, nourri en impressions et émotions, je m'en suis allé retourner à mes obligations. Comme par exemple celle de développer une plateforme de blogs éditoriaux sur la finance (pour mon employeur), ou de mettre à jour l'un de mes nombreux blogs (dont celui-ci que vous lisez). Un effort de plus en plus rude, face à l'accélération des technologies de communication. Je retiens ainsi l'un des tweets de la soirée, signé @govekar : sans doute le meilleur résumé de ce moment et des 5 années à venir. Citation : "RDV l'année prochaine pour les Golden Tweet Awards".

Ne riez pas, on y sera peut être plus vite que vous ne le pensez... Et soyons fair play, outre cette ambiance que je me suis amusé à vous décrire avec les yeux du Tintin naïf, c'est très bien que du sang neuf coule dans les pixels des contenus numériques et supports d'information. Puisse t-il être un vrai ferment, sur d'autres terrains. Et Viva la blogista !

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • wow, c'est si interessant. merci pour tous ces renseignements

  • Bonsoir Essamba, merci beaucoup de ton commentaire, je suis content que tu aimes mon style ;-) C'est ma journée d'ailleurs, ce post a eu l'air de plaire ici et ailleurs. Promis : j'essaye de rapidement trouver un autre sujet de reportage et/ou de note, tout aussi inspirant. See you.

  • j'ai oublié de le dire quand j'ai promu votre blog

    de dire que j'aime beaucoup votre style journalistique

    sans prise de tête

    Drôle et fun!

    et pis vous n'êtes pas si vieux que ça!

    vous comprenez un peu le jeune MDR!

    Mettez en ligne vos liens blog

    je pourrais venir me "vieilliser" MDR!

This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...