Un personnage devenu de plus en plus populaire en France et qui fait peur en Europe, même chez les nationalistes anglais, l'UKIP. Malgré son 25% de 43% des voix exprimées aux Européennes, elle se sent vainqueur et exige de dissoudre l' Assemblée Nationale et que l'on mette en place le scrutin proportionnel. Cela lui donnerait le pouvoir absolu s'il y avait des élections anticipées. Face à une Europe craintive, Jean - Luc Mélenchon avait dit en 2012 dans un débat que Marine Le Pen avait peur. Est - ce que madame Le Pen a peur? Est-ce que la France que la présidente du Front National tente à tout prix de gouverner lui fait peur? Est- ce que c'est l'histoire d'une europhobe ou d'une francophobe?

Le Pen à contre flots

Lisant la biographie de Marine Le Pen on trouve une femme qui sentit la haine depuis l'attentat dont elle et sa famille furent la cible en 1976. Lors de sa vie scolaire elle subit l'harcèlement et la moquerie de la part de ses professeurs et camarades de classe qui ne se lassèrent pas de s'acharner sur une gamine fragile qui verra sa vie bouleversée pour le meilleur et pour le pire.

Au cas où aurait- elle appartenu à une famille moins polémique Marine serait connue simplement comme "Marion Marie" tout court et aurait continué à défendre des immmigrants sans papiers tel qu'elle a avoué d'avoir fait au commencement de sa carrière en tant qu' avocate. 

Pourtant le mépris de ses égaux, l 'éloignement de sa mère, la distance et la manière controversée de raconter l'histoire de son père, et la capacité de celui- ci de jongler avec le passé du subjonctive maîtrisant le français comme peu de politiciens ont façonné la leader frontiste que l'on connaît et qui veut obtenir le pouvoir que son père n'aura jamais. Est-ce qu'elle suivra le même sort? 

Quand elle parle, il y a un dégoût vers la Cinquième République, en essayant de mettre en question tous les événements s'y étant déroulés: le scrutin majoritaire à l'Assemblée Nationale (1958), le regroupement familial d'étrangers (1976), l'abolition de la peine de mort (1981), le remboursement de l'avortement (1975), la suppression de contrôles aux frontières de la France et ses pays voisins (1995) et le mariage homosexuel (2013). On dirait qu'elle eût de la nostalgie de la Troisième République (1870-1940).

Marine Le Pen: assister aux émissions politiques des années 80 pour se lancer à la présidentielle 2017


"Mépris" est un mot qu'elle répète quand doit débattre avec ses opposants politiques. Personne de présidentiable n' a jamais dévoilé sa vie privée à ce point - là, dans sa biographie elle ose raconter ses échecs pendant sa jeunesse. On apprend de ses vomissements, de sa souffrance sans cesse lors de la séparation médiatisée de ses parents. Un grand traumatisme qui la blessa et qui la plongea dans la politique, cadre dans lequel elle a réussi à s'entendre avec son père. Cependant cet homme politique a été assez "naïf" et habituellement "trahi" par les siens à son avis. Est - ce que la naïveté est une qualité dans la politique?

Elle l'accompagnait dans chaque débat, chaque émission de télévision, toujours assise aux côtes du public tandis que son père était entouré des journalistes qui voulaient qu'il répétât ses propos choquants sur les juifs et les chambres à gaz. Elle a hérité les grimaces et les gestes de son père, dont elle s' a emparé sans demander permission.

Au cours des années 80 les médias ne retracèrent pas sa vie personnelle. Est - ce que personne ne s'est rendu compte que l'on tournait le dos à la prochaine chef du Front National, parti qu'elle va tenter de dédiaboliser en cherchant qu'il devient le premier parti de France? Pendant ces fatigants débats où Jean - Marie Le Pen était interviewé il fallait déjà pronostiquer qu' il ne serait jamais président de la République et que cette fille - là étant assise parmi le public dans l'ombre se battrait pour ce poste - ci.

Mépris après la première victoire de Le Pen en 1986

Son père venait d'être élu député (1986) grâce à Mitterrand (1981-1995) qui mit en place le scrutin proportionnel permettant que le Front National, son parti rival, fît entrer 35 députés à l'Assemblée Nationale.. Ce fut la première réussite du père de Marine Le Pen, grâce à la malveillance ou tenue de parole du socialiste François Mitterrand élu président en 1981.

Cette réussite sera de courte durée. Jacques Chirac, premier ministre de Mitterrand, rétablit le scrutin majoritaire encore sans état d'âme, ce qui empêchera que Jean - Marie et ces députés fussent réélus à l'Assemblée. Chirac, lui qui ambitionnait déménager à l'Elysée, ne voulait pas de concurrents et par conséquent  il gagnera la présidentielle en 1995  tandis que le père de Marine devra attendre patiemment pour riposter à ce mauvais coup. Il fera la Marianne de la Cinquième République hurler de peur et d'angoisse le 21 avril 2002.

Tout cela sera comme lancer un pavé dans la mare d'autant plus que son ex-épouse l'accusa d’antisémite. Qui d'autre aurait pu décrédibiliser un politicien que son épouse? Marine n'échappa pas à cette affrontement dont elle finit abattue. Elle refusa de manger. On dit que lorsque on arrête de manger, on cherche de disparaître. Dans ce moment de crise personne n'avait prévu que Marine allait prendre le relais du Front National tel qu'il s'est passé dans la famille Corleone du roman « Le parrain » de Mario Puzo: le fils cadet était le dernier à prendre le flambeau ou à réhabiliter le nom de la famille.

L'avenir du FN semblait incertain d'autant plus que Jean Marie Le Pen n'avait aucun fils qui pût le succéder. Il comptait sur le secrétaire général de son parti. Mais le 5 novembre 1988, le secrétaire du Front National Jean Pierre Stirbois décéda dans un accident de voiture. Pourtant l'abandon de Yann Piat fut tout ce qu'il manquait pour effondrer le parti.

Marine est habituée aux invectives la taxant comme la fille d'un monstre. Cela l'a soulevée, cela l'indignée, cela l'a fait sortir de ses gonds. Tout un appareil, tout un État, y compris une partie de l’Église, contre elle et son père, contre le parti de son père et tous ceux qui pussent avoir une sympathie pour eux. Tous ont été décris comme fascistes et elle, dès qu' elle serà à la tête du parti, ne elle ne cessera pas d' aller jusqu'aux tribunaux afin que personne n'ose plus la traiter de fasciste.

Si l'on pouvait aller en arrière, Marine aurait dû porter plainte contre son père qui avait qualifié le FN de parti d'extrême droite lors d'un discours à l'université d'été du Cap d'Agde en 1988. En tout cas Yann Piat était la rebelle au Front National. Elle quitta le parti à cause des divergences avec son ancien chef. Manifestement il lui fallait de la discipline et du temps au sein du Front pour devenir la secrétaire général du parti. Piat ne pourra jamais se réjouir de la victoire aux Européennes 2014. 

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...