"Focus", le JT social selon TF1

"Focus", le JT social selon TF1

En panne d'une audience jeune, les Journaux Télévisés français cherchent un second souffle. Impertinence de ton, arrivée de la réalité augmentée : les chaînes tâtonnent pour toucher de nouveaux publics. La principale nouveauté de la rentrée vient de TF1, qui revendique la création du "Premier JT social" d'Europe, en partenariat avec Facebook. Vous avez dit "social" ?

Il y a du nouveau dans la grand-messe du JT en France. 

Après «L’Autre JT», un programme « fougueux, drôle, radical et indigné » grâce auquel France 4 entend s’adresser aux jeunes adultes que la grand-messe du 20 heures ou les chaînes en continu n’intéressent plus, depuis le 31 août, M6 dépoussière à son tour le rituel en faisant évoluer les présentateurs dans un monde de réalité augmentée : les correspondants apparaîtront dans des cadres virtuels face à eux et où les graphiques prendront vie sur le plateau. 

Pour enrayer l’obsolescence programmée du traditionnel rendez-vous, TF1 planche pour sa part à un mini-JT, qui sera diffusé à la fois sur Facebook et sur sa platefe-forme MyTF1News. Le module d’1 minute 30, baptisé « Focus», proposera trois à quatre sujets détectés parmi les informations populaires sur les réseaux sociaux. Il sera animé par les présentateurs de la chaîne. 

Social au sens de "réseaux sociaux"

"C'est le premier JT social d'Europe" revendique le groupe. On le voit, TF1 capte le terme de « social » pour le circonscrire au sens de « réseaux sociaux ». 

Cela n’est pas anodin, tant le mot « social » est également associé dans les esprits  à celui de « solidarité », et même de « diversité ». On pourrait penser à un JT qui donnerait place à certains pans de la population trop souvent éclipsés par les médias, ou encore à un module crée en coopération avec ces populations reléguées en périphérie de l’info, sans pour autant prétendre représenter un groupe spécifique, à l’instar du Bondy Blog crée en 2005 et qui se donne pour vocation d’être « la voix des quartiers sensibles» dans les débats qui animent la société française.

Faire société, c’est surtout intéresser les citoyens aux enjeux de la vie en collectivité, ce qui passe par des occasions de donner la parole à tous en vue d’un échange constructif. Dans une démocratie, l’essentiel est en effet de faire admettre à l’individu le lien étroit qui lie l’intérêt particulier à l’intérêt général. 

Est-ce la visée du JT social de TF1, dont l’émission consiste à inviter sur le plateau les contenus les plus partagés sur Facebook pour les livrer au commentaire populaire  ? 

Lorsqu’ Aristote, dans la Politique, relève les caractéristiques essentielles de la démocratie, le philosophe évoque l’importance du repas en commun pour délibérer sereinement des affaires de la cité. Le JT « social » de TF1, en accompagnement du 13h et du 20h, offrirait un moment de réflexion en commun utile à une démocratie à l’ère numérique. Les réseaux sociaux, dont on sait la capacité à former très rapidement de véritables assemblées, voire en tribunaux populaires, sont un levier de démocratie directe. 

Après la fin du monopole public dans l’information, décrété par la loi du 29 juillet 1982 sur les privatisations des chaines TV et les radios libres, nous pouvons penser que le « premier JT social d’Europe » marque la fin du monopole de l’information par un présentateur et son équipe. Le JT semble démocratisé comme jamais. 

Reste que la société, c’est à dire le corps civil, est une libre association dont la valeur repose sur la parole réfléchie. A la différence du groupe ou du réseau, qui est essentiellement lanceur d’opinion et faiseur de récit, et qui de ce fait, cède aux emballements et aux rumeurs. Comment le hoax de l’été sur ce père de famille saoudien accusé à tort d’avoir laissé sa fille se noyer , en avant sur toutes les Time Lines de Facebook en juillet, aurait-il été traité par « Focus » ? 

 

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Journaliste médias à Intégrales Mag et à Socialter en même temps ; sème aussi des chroniques, notamment à Sud Radio (Le Brunch Médias) ; intervenante au Celsa "nouveaux médias".
Twitter : @ClaraSchmelck
myslowmedia@tumblr.com

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...